Les OVNIs du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les OVNIs du passé

Message par *Maya* le Lun 17 Aoû - 20:18

Les OVNIs du passé

Beaucoup ont tendance à penser que l'histoire de l'ufologie débute en 1947, avec l'obsevation de Kenneth Arnold....

Le phénomène OVNI semble avoir été toujours présent, si on en juge par les récits rapportés des époques.

On retrouve des peintures sur les murs de grottes, datant de la préhistoire, représentant des hommes casqués, tels que "le martien de Tassilli"

ou bien tel que ce dessin retrouvé dans une grotte australienne et datant de -3000 avant JC  
où encore, des objets ornés de personnages rappelant étrangement les Gris, comme cette assiette népalaise datant de -2000 avant JC
.

On trouve des récits, datant de l'antiquité, rapportant "grands boucliers argentés, jettant du feu autour de leur bord" observés dans le ciel, certains relatent même des "boucliers argentés" en formation triangulaire, des "lunes" apparaissant en plein jour, de "torches lumineuses" se déplacant de facon anormale dans le ciel...

La liste serait bien trop longue...

L'exellent site RRO vous donne une chronologie détaillée.

Quelques exemples d'apparitions célestes dès 1800 :

1809
10 Août : Le Journal of Natural History and Philosophy and Chemistry décrit l'observation d'un objet d'apparence artificielle évoluant dans l'espace.

1820
7 Septembre : Un vol d'objets en forme de soucoupes passe au-dessus de la ville d'Embrun (France). Ceux-ci changent soudain de cap et, sans déranger leur ordre de formation, effectuent un virage à 90°. Cet événement est décrit dans l'Astronomie, les Annales de physique et de chimie.

1833
13 Novembre : Un grand carré lumineux plane plus de 1 h au-dessus des chutes du Niagara (Etats-Unis).

1836
Dans la ville de Szeged (Hongrie), près de la frontière roumaine, des lumières sphériques et l'apparition de ce qui ressemble à une "dame en blanc" crée un tumulte dans une partie de la ville

1850
Sur la côte de Durham (Angleterre), on aperçoit des lueurs assez bas, au-dessus du sol. Des navires, confondant ces lueurs avec des phares ou des balises, s'échouent les uns après les autres, tant et si bien que l'on en vient à accuser les pêcheurs qui se défendent mordicus. L'un des témoins en vient finalement à décrire ces lueurs comme considérablement élevées au-dessus du sol, mais sans que personne y trouve son compte

15 septembre, 18 h 20 :"Cet après-midi, à 6 h 20 mn, une grande masse sphéroïde a été vue flottant dans l'air à une distance inconnue au nord. Elle ondula pendant un moment au-dessus de l'horizon de glace du Wellington Channel ; et après un petit moment, une autre, plus petite que la 1ère, devint visible à une courte distance en-dessous. Elles reculaient avec le vent du sud et de l'est, mais disparurent pendant un moment. Le capitaine De Haven pensa d'abord qu'il s'agissait d'un cerf-volant ; mais, indépendemment de la difficulté d'imaginer un cerf-volant volant sans maître, et là où aucun maître ne pouvait être, sa silhouette et son mouvement me convainquirent qu'il s'agissait d'un ballon Le Resolute avait expédié un ballon de courrier le 2 ; mais cela n'aurait jamais pu survivre aux orages de la semaines d'avant. Je supposais par conséquent que cela devait avoir été envoyé par quelque vaisseau anglais à l'ouest de nous. Je fis une note formelle en cette circonstance, aussi triviale qu'elle pourrait être ; parce que d'abord Franklin me revint à l'esprit, comme signalant peut-être le Wellington Channel. Cape Hotham était à ce moment assez proche, depuis notre position, avec le 1er promontoire à son ouest ; et notre capitaine estima que nous étions à environ 30 miles du côté est du détroit. Le ballon était sous le vent, près au nord de nous, more so than could be referred to the course of the wind as we oh served it, supposant qu'il ait dû décoller depuis quelque vaisseau dont nous connaissions la position. Il m'apparut, en ce qui concerne le principal, faire environ 2 pieds de long par 18 pouces de large ; son annexe plus grande qu'une assiette à dîner ordinaire. L'incident nous interessa beaucoup à l'époque, et je n'ai rien vu qui l'explique dans les journaux publiés des chercheurs anglais

1852
En Norvège, observation de 3 objets ronds volant d'Ouest en Est

1860
Eté : Une vaste superconstruction survole les Indes

1863
27 Avril : A Zürich, Wolf observe un grand nombre de disques brillants venant de l'Est.

1868
6 Juin : A l'observatoire de Radcliffe (Oxford), on observe un objet lumineux se mouvant dans le ciel, s'arrêtant, changeant son cours vers l'ouest, puis vers le sud

Juillet : A Atacamena dans la zone de Copiago (Chili), une étrange construction aérienne pointant des lumières et produisant des sons de moteur vole bas au-dessus de la ville. La population locale le décrit également comme un oiseau géant couvert de larges écailles produisant un bruit métallique. Bien que n'ayant pas atterrit, cet objet est le premier cas d'observation rapprochée d'un objet inconnu à basse altitude dans le 19ème siècle

1870
Printemps : A Ålen (Norvège), la grand-mère de Lars Lillevold voit quelque chose qu'elle décrira plus tard comme un objet volant. Elle déclare également que quelqu'un lui a fait signe depuis cet objet

Hiver : Photographie d'un objet en forme de cigare devant une formation nuageuse au-dessus du Mont Washington (New Hampshire)

1871
29 Août : Aux Etats-Unis, on voit des formations d'objets complexes, certains triangulaires, d'autres ronds, d'autres encore de formes variées ; quelques-uns semblent planer, un sembla en difficulté, tombant en oscillant d'un côté à l'autre.

1872
7 décembre, 1 h : A Banbury (Grande-Bretagne), à King's Sutton un objet ressemblant à une meule de foin vole selon une trajectoire irrégulière. Parfois à haute altitude, parfois très bas, il est accompagné de feu et d'une fumée dense. Il produit les mêmes effets qu'une tornade, faisant tomber les arbres et les murs, puis disparaît soudainement


1878
24 janvier : Au Texas, Mr John Martin, un fermier vivant à environ 8 km au nord de cette ville, remarqua, alors qu'il chassait, un objet sombre, haut dans le ciel, au nord. La forme singulière et la vitesse avec laquelle l'objet semblait se rapprocher captèrent son attention, et il s'usa les yeux à tenter de découvrir ses caractéristiques. Lorsqu'il le remarqua pour la première fois, il semblait être de la taille d'une orange, mais sa taille augmenta progressivement. Après l'avoir fixé durant quelques temps, Mr Martin ne vit plus rien en raison de son observation soutenue et détourna son regard afin de reposer ses yeux. Lorsqu'il reprit son observation, l'objet était presque au-dessus de lui et sa taille s'était considérablement accrue ; il semblait traverser les airs à une allure prodigieuse. Lorsqu'il fut juste au-dessus de lui, l'objet était de la taille d'une grande soucoupe et... à une grande hauteur

29 juillet : Pendant l'éclipse solaire, Watson (Michigan) et Swift, à l'observatoire Warner, observent des disques rouges de 800 m de diamètre à 32000 km de la Terre


1879
15 mai, 21 h 40 : Dans le Golfe Persique, des passagers du navire Vultur observent pendant 35 mn 2 roues immenses tournoyant dans l'air et descendant lentement vers la surface de l'eau. Ils estiment leur diamètre à 40 m, et la distance entre les 2 objets à 150 m. Leur vitesse semble approcher les 80 km/h


1880
mai : Dans le golfe Persique, par une nuit extrêmement sombre, J. W. Robertson, le capitaine Avern et M. Manning, 3ème officier du Patna, un steamer de la compagnie des Indes britanniques, voient apparaître brusquement sur la mer, de part et d'autre du navire, 2 énormes roues lumineuses qui pivotent sur elles-mêmes et dont les rayons semblent frôler le navire au passage. Ces rayons mesurent de 200 à 300 m de long et ressemblent aux verges d'une maîtresse d'école. Bien que chaque roue doive avoir 500 ou 600 m de diamètre, on aperçoit toujours distinctement les 16 rayons qu'elle comporte, sans autre lumière visible dans l'air, au-dessus de l'eau, cette lueur phosphorescente paraît glisser à plat sur la surface de l'océan. L'apparence de ces rayons peut être exactement imitée en agitant une lanterne, horizontalement au-dessus de l'eau, et en lui faisant décrire des cercles concentriques. Les roues escortent le navire pendant 5 mn. Le témoignage des 3 marins est publié dans la revue Knowledge. Il suscite de vigoureuses critiques et une remarque disant que si les indications étaient exactes, les roues devaient se déplacer au moins à 160 km/h !

juin : En fin de soirée, au large de la côte de Malabar (golfe Persique), le commandant Harris, du vapeur Shahjehan, observe par mer calme et ciel dégagé des vagues entrespacées de lumière brillante et d'une substance inconnue qui flotte, ne jetant pas de feux, mais paraissant éclairée par de gigantesques rayons lumineux. Il fait arrêter le navire. Comme le commandant le déclara lui-même : Onde sur onde se succédaient en l'un des spectacles les plus grandioses et les plus solennels qui se puisse imaginer !

21 Juillet : J. Rand Capron, un spectroscopiste, décrivant des applatissements circulaires dans un champ de blé du Surrey

30 Juillet : Des témoins à Saint Petersbourg voient une grande lumière sphérique accompagnée de 2 étoiles ou sphères plus petites suivre le course d'un ravin durant 3 mn, après quoi elles disparaissent soudainement

Dans l'Est du Vénézuela, un garçon de 14 ans voit une boule luminescente descendre du ciel et planer près de lui. Il se sent attiré par elle, mais réussit à s'enfuir en raison de sa terreur

1881
11 juin, 04 h : Lors d'un voyage entre Melbourne et Sidney (Australie), les princes Albert Victor et George, tous 2 fils du Prince de Galles (futur Edouard 7) : Au cours de la traversée, l'homme de veille leur signala, le 11 juin 1881, vers 4 heures du matin, une étrange lumière dans le ciel, comme celle d'un vaisseau fantôme tout embrasé. 12 autres membres de l'équipage de La Bacchante la voient également

1882
3 juillet : A Lebanon (Connecticut), observation de 2 triangles lumineux durant 3 mn

17 novembre : L'astronome Walter Maunder observe un grand disque du lumière verdâtre en déplacement depuis l'observatoire royal de Greenwich


1883
12 Août : Depuis l'observatoire de Zacatecas (Mexique), le professeur Don José Arbol y Bonilla, astronome, voit et photographie 15 à 20 objets (283 objets ?) en forme de disque passer devant le disque solaire en l'espace de 2 h.


13 Août : Bonilla effectue des observations semblables à la veille, et compte 1166 objets entre la Lune. et la Terre

5 novembre : Au Chili, un objet lumineux de la taille de Lune est visible durant 90 mn

1884
6 Juin : Un objet en flammes tombe du ciel au-dessus du comté de Dundy dans le sud du Nebraska (Etats-Unis). Des ouvriers agricoles se précipitent sur les lieux de l'accident. Arrivés sur place, ils trouvent un zone d'herbe brûlée et du sable ayant fusionné en une substance ressemblant à du verre. La chaleur dégagée par l'étrange objet est encore élevée plusieurs heures après le crash : un homme qui s'approcha de trop près voit vu sa peau cloquer. Aujourd'hui, ce récit ressemble à la description de symptômes consécutifs à une exposition radioactive. Pendant plusieurs jours, les habitants du coin se sont rendus sur les lieux. De nombreux débris sont froids. Ceux qui osent soulever des morceaux évoquent leur incroyable légèreté, ainsi que leur solidité comparable à celle du laiton. Ce genre de matériau était inconnu dans les années 1880. Or, les caractéristiques décrites correspondent à celles de nombreux métaux modernes, tels les alliages d'aluminum. La description de ces propriétés est récurrente dans les rapports sur les épaves d'ovnis.

1885
2 Novembre, à l'aube : A Scutari (Turquie), une objet lumineux tourne autour du port, à une altitude de 5 ou 6 m. Il illumine la ville entière durant 1 h 30, comme une flamme bleu-vert, puis plonge dans la mer. Il aura fait plusieurs cercles au-dessus de l'embarcadère de ferry-boat


1886
24 octobre : A la rédaction du Scientific American. Le petit rapport qui suit, concernant un récent et étrange phénomène météorologique, peut intéresser vos lecteurs en tant que nouvel exemple à ajouter à la liste des excentricités électriques. Au cours de la nuit du 24 octobre dernier, marquée par la pluie et même par une tempête, une famille de 9 personnes qui dormait dans un cabane à quelques kilomètres de Maracaibo fut réveillée par un bourdonnement sourd et une lumière éblouissante qui éclarait brillamment l'intérieur de la maison. Complètement terrifiés et croyant - à ce qu'ils dirent - que la fin du monde était venue, ses occupants se jetèrent à genoux pour prier, mais leur dévotion fut presque immédiatement interrompue par de violentes nausées, tandis que des enflures s'étendaient sur les parties supérieures de leur corps, principalement le visage et les lèvres. Il faut noter que la lumière brillante n'était accompagnée d'aucune sensation de chaleur, bien que l'air fût apparemment chargé de fumées avec une odeur particulière. [Lettre du consul américain à Maracaibo - Vénézuela - publiée dans le Scientific American du 18 décembre 1886].

25 octobre : Le matin suivant, les enflures avaient diminué, laissant sur le visage et le corps de grandes plaques noirâtres. Aucune douleur particulière ne fut ressentie...

3 novembre ...jusqu'au 9ème jour où, la peau commençant à peler, les pustules se transformèrent en douloureuses plaies à vif. Les cheveux tombèrent du côté qui avait été directement exposé au phénomène, le corps étant aussi le plus atteint de ce côté. Ce qui est remarquable dans ce phénomène, c'est que la maison était absolument intacte, toutes les portes et fenêtres étant fermées au moment des faits. Aucune trace de foudre ne fut observée dans le reste de l'habitation et toutes les victimes déclarent qu'il n'y a pas eu de détonation, mais seulement ce bourdonnement sourd déjà mentionné. Une autre circonstante étrange est que les arbres autour de la maison n'on présenté aucun signe particulier avant le 9ème jour, date à laquelle ils se flétrirent rapidement, presque tous, tandis que les plaies apparaissaient sur les occupants de la maison. Il y a peut-être là une coïncidence, mais il est quand même étonnant d'observer que les organismes animaux et végétaux réagissent de la même manière, et dans un délai identique, à des effets électriques. Je suis allé rendre visite aux victimes dans l'un des hôpitaux de cette ville ; bien que leur apparence soit vraiment horrible, il est a espérer que ces blessures ne leur seront pas fatales. Signé : Walter Cogwill, consulat des Etats-Unis, Maracaibo, Venezuela, le 7 novembre 1886. Ce qu'on subit ces 9 personnes ressemble à une forte irradiation et se rapproche plus des effets du nucléaire que des "mystères" de l'électricité.

De 20 h et 21 h : A Hamar (Norvège), il fait nuit noire lorsque, soudainement, un nuage blanc brillant apparaît dans le ciel, se déplaçant vers le Nord-Est, et émettant de temps en temps des rayons de lumière brillants dans diverses directions. Durant l'observation le nuage conserve toujours sa forme d'origine, puis disparaît dans l'obscurité

1887
12 novembre, 0 h : A Cap Race (Océan Atlantique), plusieurs passagers du navire Siberian observent une énorme sphère de feu sortant de l'océan. Elle atteint une altitude de 16 m, vole contre le vent, et s'approche du bateau. L'observation durera 5 mn, avant qu'elle ne disparaisse vers le Sud-Est


1905
Eté, le soir : Le docteur I. P. de Craovia voit à Horodnicul de Sus (Roumanie) près de Radauti un objet alongé en forme de soucoupe, plus gros que la Lune. Il émet puissamment sa propre lumière et vole horizontalement vers l'Ouest

. 2 Août, 1 h 30 : J. A. Jackson, respectable citoyen de Silshee (Californie), se rend dans ses "commodités extérieures" lorsqu'il voit une lumière très brillante dans le ciel. Elle semble être rattachée à un "vaisseau aérien" de 20 m doté d'ailes. La mystérieuse machine paraissait mue par ses seules ailes, elle montait et descendait au rythme des battements d'ailes comme un oiseau gigantesque [Brawley News du 4 Août]. D'autres habitants de la région assurent avoir vu la même chose

. 29 Novembre : Un bolide de diamètre lunaire est visible durant 2 h [BSAF, 1906]. A Portland (Oregon), un objet "étrange" descend des hauts nuages et vient survoler la ville

1906
A Syracuse (New York), un mystérieux météore effectue d'étranges manoeuvres aériennes


1908
28 Janvier : Dans le Norfolk (Angleterre), des employés de la Norwich Transportation Company en garde de nuit voient se déplacer à grande vitesse un objet globulaire sombre avec une sorte de structure sur son côté

A Bridgewater (Massachusetts), John E. Flynn, Philip S. Prophett et d'autres personnes voient un objet sphérique noir portant des lumières stationner et survoler la ville

11 Juillet : A Sofia (Bulgarie), des gens se rassemblent sur la place Marie-Louise parce qu'un objet très brillant de la taille d'un ballon de football vol lentement à autre altitude


1909
21 mai : La Grande-Bretagne Envahie ! Des aéronefs dans l'East Anglia, au Pays de Galles et dans les Midlands. Norwich et Southend n'en mènent pas large. La flotte aérienne qui est en train d'envahir l'Angleterre a été très active dans la nuit de vendredi. Nous avançons le mot "flotte" car, d'après nos correspondants, il semble y avoir non une, mais bien plusieurs machines mystérieuses en forme de cigare, avec des lumières clignotantes et des mécanismes vrombissants. Mercredi soir, on a pu les observer en des endroits aussi différents que Southend-on-Sea, Birmingham et Norwich


juillet
La Nouvelle-Zélande subit une vague d'observations similaires à celles survenues en Angleterre le mois précédent. A cette époque, aucun vol de dirigeable n'a encore eu lieu dans cette partie du monde aux antipodes des îles britanniques.

samedi 23 juillet, 12 h : Mrs Russel, une institutrice accompagnant un groupe d'enfants à Kelso (Sud de la Nouvelle-Zélande), voit soudain une sorte d'éclair de noirceur filer au-dessus de la colline sur la gauche et se diriger apparemment droit sur elle. Puis il obliqua soudain et fit un écart au-dessus des arbres et disparaît hors de sa vue. Elle ressentit une peur intense lorsqu'elle le vit. On aurait dit un bateau de couleur noire. Elle ne le vit que quelques minutes. A son arrivée, il se déplaçait à grande vitesse mais lorsqu'il vira de bord, il perdit de l'altitude et ralentit quelque peu. [The Evening Star, 30 juillet 1909].

mardi 27 juillet : Quelques jeunes garçons étaient en train de jouer sur la plage à Kaka Point, [quand ils] virent un énorme objet lumineux se déplaçant dans les airs. Il semblait sur le point de se poser... Les garçons, pensant qu'il était attiré par leur lanterne, la laissèrent sur la plage. La vaisseau plana alors autour des rochers de la vieille base nautique et arriva presqu'à leur niveau. Il disparut peu après. Selon eux, c'était aussi gros qu'une maison. [Clutha Leader de Balclutha, South Island, Nouvelle-Zélande]. Un journaliste du Daily Times se rend même à Kelso pour rencontrer les témoins : On a interrogé séparément tous les élèves qui ont vu le vaisseau et on leur a demandé de dessiner ce qu'ils avaient vu. Le degré de ressemblance entre les 6 dessins était tout simplement extraordinaire.

jeudi 29 juillet : On dénombre pas moins de 6 observations marquantes en Nouvelle-Zélande entre 12 h et 0 h. 3 d'entre elles évoquent des "cigares" volants ou des aéronefs, tous équipés de projecteurs, de phares ou de lumières colorées. Une autre, faite par des habitants de Mount Rochefort et de Christchurch, concerne un ovni en forme de "cône". Quand aux 2 dernières observations, elles se rapportent à des lumières dont le comportement aérien défie les lois naturelles.

Un objet en forme de cigare apparaît à plusieurs reprises au-dessus de Dunedin et de plus petites villes le long de la côte d'Otago de South Island (Nouvelle-Zélande) [UFO Roundup 4-36].

vendredi 30 juillet, 5 h : 2 hommes qui travaillent dans la vallée de Waikaka, à quelques km au Nord de la ville de Gore (Sud de la Nouvelle-Zélande), aperçoivent soudain un objet volant inconnu en forme de coque de bateau plutôt étroite, avec un projecteur à chacune de ses extrémités. Il perd de l'altitude et va tourner au-dessus de la rivière pendant plusieurs mn. Ce qui est remarquable selon les témoins, c'est l'étrangeté de ses manoeuvres : l'airship semble capable de freiner et d'accélérer brusquement, un peu comme une mouche, selon l'expression de F. Green, l'un des 2 témoins. Ceux-ci affirment par ailleurs avoir entrevu des silhouettes de 2 personnes à bord.


août
Les airships se déplacent du Sud au Nord de l'archipel, où ils se manifestent.

3 août : Il (le témoin) chevauchait près du champ de courses (de Waipawa) lorsque son cheval devint rétif. Il découvrit que la cause de ce comportement était la présence d'un gros engin en forme de torpille qui le survolait. L'aéronef, affirma-t-il, était peint en gris et 3 personnes étaient visibiles à son bord. L'une d'elles lui cria quelque chose dans une langue inconnue. Le vaisseau monta à une grande altitude, alluma des lumières à sa proue et à sa poupe puis, après avoir décrit un cercle, disparut derrière une colline. La même nuit, un autre habitant vit un engin en forme de bateau en altitude qui émettait un bourdonnement puissant [Hawkes Bay Herald, 6 août 1909].

5-8 août : Observation d'une lumière au-dessus de Goulburn (Nouvelle-Galles-du-Sud, Australie), de couleur bleue et effectuant des va-et-vients dans la nuit.

9 août : Les observations cessent brusquement en Nouvelle-Zélande.

13 août, 23 h : A Glen Innes, des témoins peuvent suivre à la jumelle l'évolution d'un ovni ressemblant à un toit retourné dont la partie inférieure aurait été allumée, et qui dirige un rayon vers le sol.

septembre
Le phénomène réapparait en Nouvelle-Zélande pour quelques apparitions, puis disparait complétement.

1er septembre, 16 h 30 : Un objet ressemblant à un aéronef a été observé au-dessus de Gore vers 16 h 30. Il se déplaçait en ondulant (sic) en direction de Tapanui Hills et disparut graduellement à l'horizon au-dessus de Kelso. Les témoins sont 2 personnes bien connues de Gore et leur récit est authentique. Ils décrivirent l'objet comme un cigare avec une sorte de véhicule qui lui était attaché, mais furent incapables de voir ses occupants. Il resta visible prendant quelques mn avant de disparaître à une vitesse élevée. D'autres habitants de la ville observèrent également le curieux engin. Entre 17 h 45 et 18 h, on le vit aussi au-dessus des collines à l'Est d'Otaraia [The New Zealand Herald, 10 septembre 1909]

22 décembre : 6 ans après Kitty Hawk, des journaux de New York à Chicago sont stupéfaits pas des rapports provenant du pays entier concernant un immense aéronef volant au travers du pays et observé par des milliers de personnes. Il s'est écrasé à l'Ouest de Chicago, mais ne fut jamais retrouvé. L'histoire fait la une des nouvelles nationales dans les principaux journaux du pays.

1911
A New York, un aéronef mystérieux survole le pont de Brooklyn

1926
5 août, 09 h 30 : En Mongolie, l'explorateur Nicholas Roerich et son équipe observent : Nous étions à notre camp, dans le district de Koukounor, pas loin de la chaîne de Humboldt. Le matin, à environ 9 h 30, quelques uns de nos caravaniers aperçurent un aigle noir remarquablement gros volant au-dessus de nous. 7 d'entre nous commencèrent à observer cet oiseau inhabituel. Au même moment, un autre de nos caravaniers remarqua : "Il y a quelque chose de plus gros, bien au-dessus de l'oiseau." Et il manifesta son étonnement. Nous vîmes tous, dans une direction allant du nord au sud, quelque chose de gros et de brillant reflétant le soleil, comme un énorme ovale se déplaçant à grande vitesse. En croisant notre camp, cette chose changea de direction du sud au sud-ouest. Et nous vîmes comment elle disparut dans le ciel d'un bleu intense. Nous eûmes le temps de prendre nos jumelles de campagne et de voir distinctement une forme ovale à surface luisante, dont un côté brillait au soleil. Rappelons que Nicholas Roerich est, par définition, un observateur fort expérimenté et que son témoignage vient d'une des régions les plus sauvages de l'Asie, ou nul dirigeable n'a jamais volé de toute l'histoire de la conquête de l'air.

novembre : A Bolton (Lancashire, Angleterre), Henry Thomas, le jeune fils d'un policier, est mis au lit. Il veut jouer avec ses amis qui se trouvent dehors. Il se faufile hors de la maison pour les rejoindre. Ils commencent un jeu de cache-cache dans les ruelles. Voyant une porte de derrière entrebaillée, Henry pénètre dans la cour avec l'espoir d'y découvrir l'un de ses amis caché. Dans la cour se trouvent 3 personnes de taille normale, regardant à travers la fenêtre de derrière d'une maison. Le trio est vêtu d'étranges costumes qui semblent composés de tubes de caoutchouc gris-argentés, et sont chaussés de bottes noires. Ils font penser à des versions "maigres" du bonhomme Michelin. Ils portent des casques transparents en forme de dôme. Des tubes en sortent jusqu'à des réservoirs que les créatures portent sur leur dos. Les "hommes" se tournent alors pour faire face au gamin. Ils ont des visages pâles en forme d'ampoule, des yeux sombres et bridés, presque pas de nez et aucune bouche apparente. Henry a l'impression qu'ils sont bienveillants malgré leur apparence effrayante. L'un deux fait un bruit de glouglou et tous 3 commencent à s'avancer vers le garçon qui s'enfuit terrorisé.

1 h : A Colun Judetul Sibiu (Roumanie), Ion Bunescu est avec ses chevaux sur la route d'un terrain de pâturage et voit dans la nuit une ”lance illuminée” de la taille de la Lune. L'objet reste immobile durant 5 ou 10 mn au-dessus de la tête de Bunescu. Il a la forme d'un bateau long de 3 m et large de 2 m. Le milieu est plus sombre que les extrêmités. Après cela l'objet se dirige vers Arpasul de Jos (8 km plus loin) et après avoir fait le tour d'un petit bois à 3 km de Cîrta il s'éteint soudain (l'endroit où se trouve le témoin est une colline avec une très bonne visibilité d'environ 60 km). L'objet fait un bruit de sifflement et tous les environs sont éclairés comme s'il faisant jour

1927
(ou 1928) Juillet : Nous vîmes, ainsi que de nombreuses personnes, un cylindre radiant volant vers l'Est au-dessus du village Piatra-Olt (Roumanie) à une vitesse fantastique et sans le moindre bruit. L'objet était plus grand que la Lune. Il était jaune et éclairait tant les rues que l'on aurait pu se croire au milieu de la journée. Il explosa en l'air en une fontaine d'étincelles rouges

1929
Avril : A Ward (Colorado) où vit Edward Pline avec sa famille, ce dernier s'apprête à photographier la scierie, quand interview ce qu'il décrira comme un "beuglement tonitruant terrible" alors qu'une chose ronde aussi grande qu'un très gros rocher se déplace en l'air au-dessus des gens. Aucun des employés de la scierie ne voit l'objet, mais ils entendent tous le son et sentirent le sol frisonner. Pline décède quelques années seulement après l'incident


1930
Un appareil qui transporte des hommes d'affaires pénètre dans un nuage sombre - le seul parcourant le ciel. Des fermiers le voient brusquement en retomber, une aile en partie arrachée. Les réservoirs d'essence s'en détachent et tombent. Il n'y a eu aucun éclair ni coup de tonnerre, et le drame s'est produit dans le silence. Comme la foudre ne peut arracher l'aile d'un avion, que s'est-il passé ? L'avion a-t-il rencontré un corps solide à l'intérieur du nuage sombre, qu'il aurait percuté ?

1931
10 Juin : Sir Francis Chichester (connu pour son légendaire voyage autour du monde de 119 jours en solitaire à bord de son avion transformé, le Gypsy Moth IV en 1966-1967 alors qu'il avait près de 65 ans) fait un vol historique au-dessus de la mer de Tasmanie, reliant l'Australie à la Nouvelle-Zélande. Au cours du vol, il est brusquement alarmé par de vives lumières bougeant irrégulièrement et à grande allure dans le ciel. L'une d'elle est une sorte de perle d'argent qui brille comme un projecteur ou un héliographe. Cet étrange objet s'approche de son appareil, se déplace face à la carlingue, puis disparaît aussi soudainement qu'il est apparu. Son témoignage sera d'abord publié en 1932, puis à nouveau en 1964 dans un livre de mémoires.

1932
été: Au milieu de la journée (comme on peut le voir aux ombres sur le sol), à St. Paris (Ohio), photo de George Sutton où l'on voit une vieille automobile avec une plaque de 1932 sur le pare-choc avant. L'objet sombre dans le ciel n'a pu être identifié. Il ne peut s'agir d'un éclarairage de la route car il n'y en avait pas à cette époque. On ne voit pas non plus de lignes électriques sur l'image.


Au large des côtes du Groenland, l'avion du lieutenant-colonel Peter Grunnet et du lieutenant Tage Anderson de la RDAF. est suivi par un ovni. Cela ne ressemblait en rien aux machines de l'époque, se souvient Grunnet, c'était de forme hexagonale, plat, en aluminium, avec une surface complètement lisse et dépourvue de rivets. Ca m'a fait froid dans le dos, je ne sais pas pourquoi. Quel que soit l'être qui se trouvait à bord du vaisseau, c'est comme si j'avais senti sa présence... une présence hostile...

1933
Décembre : La presse suédoise commence à signaler de mystérieux aéroplanes gris dépourvus de marques qui sont vite surnommés "avions fantômes". Ces engins semblent aussi à l'aise par temps clair qu'au coeur de la pire des tempêtes de neige qui cloue au sol les avions de l'armée de l'air suédoise. Lorsque les chasseurs réussissent à décoller pour prendre en chasse les intrus, ils se révèlent incapables de remplir leur mission. Au fil des semaines et des témoignages qui s'accumulent, les aéroplanes fantômes deviennent une affaire nationale. Les témoins parlent d'avions, quelquefois de biplans et assurent régulièrement que ces aéronefs qui narguent les militaires semblent couper leur moteur durant leurs évolutions. Dans plusieurs cas, il a été mentionné la présence d'un projecteur puissant, comme pour les aéronefs de 1907et les pseudo-dirigeables de 1909. Les rapports d'observations se tarissent avec l'arrivée du printemps, mais des cas similaires continueront à apparaître de temps à autre au cours des années suivantes. En 1978, le suédois Anders Liljegren découvrira que l'armée de l'air suédoise avait à cette époque créé un bureau d'enquête. Début d'une vague d'observations de pilotes fantômes (ghost fliers) en Norvège (240 observations), Suède (96 observations) et Finlande (157 observations), qui durera jusqu'en 1939

1934
Eté : A Skår/Osterøy (Norvège), Berit Clemmensen, 7 ans, observe un objet lumineux descendre d'une montagne proche à l'Est - à 300 ou 400 m de là - alors qu'elle elle allongée dans une meule de foin. Elle le regarde durant quelques secondes alors qu'il se rapproche, et ne se souvient plus de la suite ("missing time")

1936
(ou 1937) : A Gjersjøen (Norvège), un objet atterrit sur la route, bloquant 2 voitures arrivant en direction opposée. Chacun des conducteurs (un de 37 ans) ne fait aucune tentative pour contacter l'autre, après l'objet, qui était à 20 m, s'élève et disparaît

1939
Au cours de la guerre, été, fin d'après-midi: A Sandefjord (Norvège), Mrs. Edvardsen et son ami(e) voient à 300 ou 400 m 3 ou 4 objets lumineux vers le Nord. Les objets au grands comme une grange, et se déplaçent comme des insectes. Leur couleur est décrite comme le feu d'une cigarette

1941
Juillet/Août (ou Juillet/Août 1942), 23 h : A Marøy/Nordhordland (Norvège), Irene Skram et sa cousine voient un disque argenté. Il s'élève du sol au Sud-Est des témoins, à environ 300 m de là. Trois faisceaux gris suivent le disque, tournant sur leur propre axe. Il monte doucement à une hauteur de 100 m environ, lorsqu'il semble descendre à nouveau, et les trois bobines suivant le disque tombent à environ 100 m au nord de la maison des témoins. Le disque disparaît. Deux hommes, qui ont également vu le disque (le mari de la cousine et son ami) arrivent pour récupérer les bobines, et ramènent 3 meules de foin. Rien ne semble étrange sur ces meules. Il demandent à leur voisin au Sud sans lui parler du disque, et celui-ci confirme que 3 meules de foin manquent dans sa propriété. L'objet a été observé durant 2 mn, et sa taille était d'environ 10 m de diamètre. Le diamètre de chaque meule est de 12 à 15 m, et la séparation entre chaque est de 5 à 6 m

1943
Septembre : La division Azul (volontaires espagnols combattant avec les allemands contre la Russie), parmi lesquels Jesus Arias (Austuria), Paz (Galicia), Tomas Carbonell (Allicante) se trouve dans un bunker durant une bataille entre les forces aériennes allemandes et russes lorsqu'ils voient un objet en forme de disque au-dessus des avions en plein combat comme s'ils regardaient la bataille. Puis ils disparaissent avec une accélération fantastique

Décembre: A Oslofjorden (Norvège), des amis mangent lorsqu'ils voient une lumière apparaître sur le port. Craignant un sabotage, ils prennent leurs voitures (3) et se rendent en direction du phénomène. A une certaine distance les voitures s'arrêtent d'elles-mêmes, et ne peuvent repartir. Ils quittent leurs voitures et courent vers la lumière, qui ressemble à la cloche d'une église, avec une étrange couleur orange diffuse. Lorsqu'ils l'approchent, ils entendent un sifflement, comme de l'air évacuant un compresseur. Un moment plus tard l'objet monte 9 à 18 pieds au-dessus de l'eau, et décolle à une vitesse énorme, sans aucun signe d'accélération. L'objet finit par avoir une couleur bleu profond lorsqu'il disparaît au-dessus de Oslofjorden. Au moment de sa disparition, les 4 témoins se mettent à faire des recherches dans la zone et découvrent une dépression en forme de cratère dans la neige, d'environ 4,5 pieds de diamètre, et environ 3 pieds de profondeur. Autour la neige a fondu, sur un diamètre de 54 pieds

18 Décembre : Un objet est signalé successivement par les bases de Helgoland, Hambourg, Wittenberg, Neustrelitz. Le minutage entre ces bases lui confère une vitesse moyenne supérieure à 3000 km/h. Il est observé au-dessus de Hambourg par une patrouille de 2 chasseurs Focke-Wulf 190, à 12000 m, vers 11 h 15. L'objet est un corps cylindrique, possédant une ogive à l'avant, un grand trou à l'arrière avec un panneau ; il semblait être composé d'un grand nombre d'anneaux, dont la surface semblait convexe. Signalé à terre, suivit sur quelques km, il disparaît à grande vitesse

1944
Septembre:Au Centre d'Essais de Rechlin-Roggenthin, à 12000 m, un pilote (identité non fournie dans le rapport) teste un nouveau Messerchmitt à réaction ME 262 Schwalbe (rappelons que c'est là qu'était là qu'était basé le Erprobungskommando 162, commandé par l'Obserstleutnant Heintz Bär, un as à plus de 200 victoires ; ce groupe spécial de pilotes d'essai était plus connu sous le nom de Volksjäger-Erprobungskommando). Son attention est attirée par 2 points luminescents à sa droite. Piquant plein gaz, il se trouve en présence d'un corps cylindrique de plus de 100 m de long ; sur le côté, quelques ouvertures rondes en forme de hublots ; de l'avant à la moitié de la longueur, des tiges verticales en forme d'antennes ; pas d'ailes ; vitesse dépassant 2000 km/h. Le pilote s'en approche jusqu'à 500 m pendant quelques secondes et peut l'observer. Il est interrogé par le Bureau Spécial 13 et doit tracer un croquis de ce qu'il a vu. C'est en cette occasion que le Prof. Dr. H. Frazer expose sa théorie du champ magnétique protecteur réglable à volonté


1945
Août : A Vulcânesti, Criaova (Roumanie), Par une nuit claire et chaude, un trainstation watchman nommé C. Tîrulescu est en faction. Après avoir stoppé le train il se rend au bureau pour téléphoner. Alors qu'il revient à la plate-forme, tout derrière lui s'illumine. Il se retourne et voit un grand objet rouge dans le ciel, plus grand que la Lune et bien plus brillant. Il est au-dessus de l'horizon et se dirige ers l'Ouest, à une distance de 70 à 80 m. Le trainstation gurad le voit aussi. Le temps que Tîrulescu rentre à l'intérieur pour récupérer son collègue et revienne dehors, l'objet est parti

Observation de Stringfield :C'était le 28 août 1945, pendant la période délicate de la reddition japonaise. J'étais l'un des 12 spécialistes de la 5ème Air Force embarqués à bord d'un (bimoteur) C-46 allant de Ie-Shima à Iwo Jima où nous devions faire une escale technique pour rejoindre aussitôt après l'aérodrome d'Atsugi, près de Tokyo. Personnellement, j'avais la charge du renseignement. Nous devions arriver au Japon 3 jours avant les principales forces d'occupation. Nous approchions, volant à 3000 m, dans un ciel de grand soleil, quand, par un hublot de tribord, je vis à ma grande stupeur 3 objets en forme de poire. Ils étaient d'un blanc éclatant, comme du magnésium brûlant, et approchaient du C-46 en route parallèle. Tout à coup le moteur de gauche flancha. Je devais apprendre plus tard que les aiguilles magnétiques des appareils de navigation étaient devenues folles. Le C-46 perdit de l'altitude. L'huile se mit à jaillir du moteur défaillant et le pilote donna l'alerte. On prévint l'équipage et les passagers de se préparer au grand plongeon. Je ne me souviens pas de ce que j'ai pensé ou fait pendant les minutes effrayantes qui suivirent. Mais la dernière vision fugitive que j'eus des 3 engins les plaçait à environ 20° en élévation par rapport à nous. Cependant, toujous en formation serrée, ils disparurent dans un banc de nuages. Aussitôt, le moteur défaillant se remit à tourner rond. L'avion reprit de l'altitude et nous mena sans encombre à Iwo Jima.

1946
14 Juillet, 22 h 50 : A Son (Norvège), un homme voit un objet se déplacer rapidement à une hauteur d'environ 1000 m. Il peut être observé 2 mn, et change sa couleur vers le bleu-vert

Au Brésil, Joao Prestes Filho, 39 ans, vient d'être éclairé par un violent rayon de lumière alors qu'il rentre de la pêche. Rapidement la scène tourne à l'horreur : Les chairs de Prestes commencèrent à devenir visibles, à prendre le même aspect que si elles avaient été cuites pendant de longues heures (...). Elles se mirent à se décoller des os. (...) [Bertrand Meheust, Science-fiction et soucoupes volantes, Mercure de France, 1978]. Le malheureux mourra dans des conditions atroces, sans qu'aucune cause n'ait jamais pu être identifiée.

30 Décembre, à l'aube : Près de Morrow Bay (Californie), l'écrivain américain Ella Young décrit son observation : Découpée sur le ciel doré, elle était très noire. Elle venait droit sur nous et, compte tenu de la courbure de ses ailes, on aurait dit une chauve-souris. Je ne suis pas bien certaine qu'il y ait eu un mouvement aux extrémités des ailes ; mais cette étrange machine sembla rester immobile pendant plusieurs minutes et sa forme était très précise. Soudain, soit elle descendit, soit les bancs de brume montèrent - peut-être les deux à la fois - mais la machine passa derrière les nuages pour ne jamais réapparaître. Immédiatement après, un flot de couleur parcourut la surface de la mer


1947
Mai: Des scientifiques anglais et des aviateurs examinent les débris d'un objet volant à Spitzberg (Norvège). Ils sont convaincus, d'après la dépèche, que l'engin vient d'une autre planète et que ces soucoupes étaient pilotées par des hommes de petite taille (moins de 1,20 m). 17 corps auraient été trouvés. L'histoire provient d'une dépèche apparue un jour seulement dans les news U.S. avant d'être passée sous silence par les militaires.

Source :  http://www.rr0.org

_________________
 
avatar
*Maya*

Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 49
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alien-encounters.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum