Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines

Message par *Maya* le Lun 17 Aoû - 20:21

Part 1: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines
© 2007 by Linda Moulton Howe

"L'OVNI était de forme triangulaire avec des sortes de lumières ovales reflétant des faisceaux bleus pâles"- Evan Briese



La petite ville d'exploitation agricole de Tappen (rouge) se situe à environ 60 miles à l'est de Bismarck, North Dakota. Au  nord-est de Tappen se trouve la réseve nationale Chase Lake National Wildlife Refuge (jaune).

Le 26 janvier 2007 Tappen, North Dakota
La petite ville d'exploitation agricole de Tappen (rouge) se situe à environ 60 miles à l'est de Bismarck, North Dakota, dans le comté de Kidder. Photographiés par le satellite USGS TerraServer, les champs de Tappen ressemblent à un damier singulier car les récoltes y sont plantées en cercles pour faciliter l'irrigation centrale sur pivot.


Tappen, North Dakota, photographié par le satellite
USGS TerraServer le 29 septembre 1997.


Il y a eu les beaucoup de décès et disparitions animales peu communes dans la région. Pas loin, au nord-est, se trouve la réseve nationale Chase Lake National Wildlife Refuge où 29.000 pélicans blancs ont disparu en mai 2004. L'incident suivant s'est déroulé en 2005, bien que 18 000 pélicans blancs adultes soeint à nouveau présents, huit mille poussins sont morts mystérieusement  - peut-être du virus occidental du Nil.
Un peu plus loin, au sud du Chase Lake, se trouve la zone protégée "the Roestler Lake Waterfowl Protection Area" Durant six années consécutives, entre 1999 à 2004, des milliers de mouettes et de cormorans à double crête sont morts. Les fermiers de Tappen, une population d'environ 200 personnes, ont été également touchés par les décès et des disparitions mystérieuses de bétail. L'une de ces familles est celle de Myra et Torrey Briese, tous les deux la quarantaine, qui ont vécu toute leur vie à Tappen. Leurs cinq enfants sont Tessa (23 ans), Trista (20 ans), Evan (16 ans), Tia (11 ans) et Marshel (3 ans)


Photographie de la famille Briese (21 janvier 2007)
Assis, de la gauche vers la droite: Trista, Tia, Evan, et Marshel.
Debout de la gauche vers la droite:  Tessa, Myra and Torrey.
Image © 2007 by Laurie Jablonski.




La ferme des Briese. Tappen, North Dakota. 16 septembre 2006
Image © 2006 by Richard Moss and Lorna Hunter.



Vue aérienne de la ferme des Briese. La ferme est la maison au centre, avec le toit incliné. Le long b^timent gris est la grange. A la gauche de la grange se trouve l'enclos des porcs clôturé par les murs en taule.  A un demi mille, à l'est (à droite) se trouve l'étang.
© by Torrey and Myra Briese.


La ferme de Briese est d'une superficie de 1200 acres et possède 100 têtes de bétail, la source de revenu principale.de la famille  Pour s'amuser, Evan Briese et Tia, sa soeur de 11 ans, ,ont élevé six porcs dans un enclos pas loin de la maison.

[/img]http://img129.imageshack.us/img129/8946/brieseevanpigscorralfz6.jpg
Sur cette image satellite  du comté de Kidder nous voyons la ferme de Torrey et  Myra Briese à Tappen, Dakota du Nord. Le cercle rose à gauche est l'endroit où se trouve l'enclos des porcs. Le rectangle rouge est la ferme. A un demi- mille à l'est, se trouve l'étang, dans la propriété voisine. Le cercle d'orange marque l'endroit où la vache morte a été retrouvé près de l'étang en octobre 2005.

Torrey avoue ne pas avoir ecxaminé de près la cause du décès de sa vache, mais il a réalisé quelques mois plus tard, en avril 2006, que les coyotes et autres prédateurs n'avaient pas touché au cadavre.

Torrey Briese, fermier, Tappen, North Dakota: "Les prédateurs ne l'ont pas touchée. C'est quelque chose que je  ne comprends pas. En fait, je peux vous dire qu'à l'endroit où cette vache est morte, j'avais perdu, également un veau denviron 900 livres (octobre 2005). En cinq jours,les coyotes l'avaient dévoré, il ne restait plus qu'un peu de peau et quelques os. Voilà. le contraste. Ces deux bêtes sont mortes, mais la vache n'a pas été touchée par les prédateurs, au contraire du veau."

Le 6 avril 2006  
Evan Briese- Rencontre près de l'étang

L'attention de Torrey Briese sur la vache morte, le 6 avril 2006, a été attirée par quelque chose de très étrange s'étant déroulé près de l'étang, à environ 30 pieds de la bête morte. Après cet évènement, Torrey et sa famille ont inspecté les lieux autour du lac. La peau de la vache était "marquée" d'une sorte de disque barré de six lignes et de deux sortes de coupures triangulaires.


"Disque" barré de six lignes et coupures triangulaires
Images 04/20/06 © by Laurie Jablonski.



Il  s'est produit un incident important à minuit et demi, le 6 avril, observé par Evan, le fils de 16 ans, avant que la famille ne trouve le cadavre de la vache. Evan était sorti de la maison vers minuit pour aller vérifier si les vaches qui étaient prêtes à mettre bas se portaient bien. Son chien Buster l'accompagnait. Tout allait bien pour les vaches, Evan et Buster s'apprêtaient à rentrer à la ferme lorsque le garcon a remarqué comme un éclair à l'est, au-dessus d'une colline.  
Il s'est dirigé vers l'étang et pouvait voir des faisceaux bleus clignoter à plusieurs reprises. Sur le côté de l'objet, Evan pouvait voir des formes ovales bleues.
L'OVNI observé par Evan est représenté en bleu (triangle) sur la photo satellite ci-dessous.



Evan Briese, 16 ans: “Au moment où j'atteignais le sommet de la colline, j'ai pu voir un OVNI près de l'étang."


Photo prise deux semaines après l'observation, montrant sous quelle perspective Ervan a observé l'objet
le 20 avril 2006 © by Laurie Jablonski.



Dessin du garcon représentant son observation. L'OVNI se trouvait à environ 140 yards de lui et éclairait la colline et les alentours de rayons bleus.
Drawing © 2006 by Evan Briese.


"L'OVNI était de forme triangulaire, il y avait comme des lumières ovales bleues claires sur les côtés et il renvoyait des faisceaux lumineux. Il était grand d'après ce que je pouvais voir et ses faisceaux balayaient la colline et les environs.

COMME SI ILS RECHERCHAIENT QUELQUE CHOSE ?
Oui.

QUELLE TAILLE AVAIT CE TRIANGLE D'APRES TOI ?
Environ 40 pieds de long, je suppose

A QUELLE DISTANCE TE TROUVAIS-TU DU TRIANGLE?
A environ 20 pieds.

L'OBJET DEUX FOIS PLUS LONG QUE LARGE ?
Oui.

A QUELLE DISTANCE SE TROUVAIT-IL DU SOL?
Probablement 6 ou 7 pieds.


Dessin représentant l'OVNI
Drawing © 2006 by Evan Briese.


IL ETAIT SITUE PLUS BAS QUE TOI?
Oui. Nous étions là et l'avons regardé pendant probablement 30 secondes, quelque chose comme cela. Même mon chien était choqué vous savez.

MÊME TON CHIEN ÉTAIT CHOQUE ?
Ouais. S'il avait reconnu un véhicule onventionnel comme il les connaît, il se serait précipité tout de suite jusqu'à lui et aurait essayé d'être son copain. Mais il s'est assis et a regardé avec moi.

A-T-IL PLEURE, TREMBLE OU QUELQUE CHOSE DE CE GENRE?
Non, parce qu'après un certain  temps il s'est précipité vers lui.

LORSQUE TON CHIEN COMMENCE A ALLER VERS L'OBJET TRIANGULAIRE, QUE S'EST-IL PASSE ?
J'observais l'engin lorsque j'ai vu Buster courrir vers lui dans un rayon bleu, puis l'objet a décollé.

QUAND IL A DÉCOLLE, A-T-IL FAIT DU BRUIT ?
Il était complètement silencieux. Pas un bruit.

CELA DEVAIT ETRE BIZARRE ?
Oui, très étrange.

A-T-IL DÉCOLLÉ LENTEMENT D'ABORD ET A  ALORS ACCELERE ?
Il a juste gardé une certaine vitesse jusqu'à ce qu'il ait atteint une certaine altitude, ensuite, je ne pouvais plus le voir.  

APRES QU'IL SE SOIT ELOIGNE, QU'AVEZ-VOUS FAIT BUSTER ET TOI?
Nous nous sommes précipités à la maison et j'ai réveillé  mes parents et je leur ai raconté ce qui s'était passé "
[ Note Du Rédacteur : Avant qu'evan ait atteint la maison, Myra et Torrey Briese s'étaient trouvés réveillés  par un bruit qu'ils n'avaient pas entendu avant, qui a secoué les fenêtres dans la maison. "un hurlement," a indiqué Torrey. Evan l'a entendu également pendant qu'il courait vers la maison ]

Torrey Briese: "L'endroit où il a vu l'objet était près de l'endroit où nous avons retrouvé la vache morte"


Position du triangle près de l'étang. La vache morte a été retrouvée plus à gauche sur la photo
Photograph © 2006 Richard Moss and Lorna Hunter.




La famille Briese a également retrouvé des formes circulaires dans l'herbe en formation triangulaire(marqués par les sacs noirs)
Image © 2006 by Laurie Jablonski.


"IL SERAIT DONC POSSIBLE QUE CET OBJET TRIANGULAIRE SOIT LE RESPONSABLE DES MOTIFS TROUVES SUR LA VACHE MORTE?
Oui, c'est possible. Et vous savez, tous mes voisins sont fermiers et l'ont regardée (la vache morte), ils ne pouvaient expliquer ces motifs ni par qui ils avaient pu être faits. "

Des lumières bleues près de la ferme
Quatre mois plus tard, le 20 juillet 2006, vers 23h, Torrey aidait un de ses voisins qui avait une panne de voiture. Lorsqu'ils se sont mis en route pour aller chercher celle-ci, ils ont apercu un rayon de lumière bleue, en forme de L, dans le ciel nocturne. Ce rayon semblait balayer les environs. Torrey a freiné et stoppé pour mieux observer, la lumière bleue a stoppé instantanément. Lorsqu'il redémarrait la voiture et avancait, la lumière reprenait son cours, très rapidement. Torrey a répété cette manoeuvre durant une demie-heure, la lumière suivait ses mouvements, stoppait quand il stoppait et évoluait rapidement quand il redémarrait. Puis cette lumière bleue s'est éloignée à grande vitesse. Torrey s'est demandé s'il ne s'agissait pas du même objet observé quelques mois plus tôt, en avril, près de l'étang.

Août 2006 - D'étranges lumières au dessus de la ferme
Torrey emmenait son bétail aux pâturages à environ 2,5 milles au nord-est de la ferme. Myra et les enfants se trouvaient à environ 1 mille de lui. Torrey se déplacait en moto, qui avait un phare cassé. Il conduisait dans l'obscurité lorsque soudain, des lumières sont apparues dans le ciel nocturne et ont évolué au dessus de lui durant une heure environ.

"Je suis arrivé au sommet de la colline et j'ai regardé vers le sud-est, j'ai vu ces lumières intenses.  Elles n'étaient ni bleues, ni vertes, elles étaient tout simplement très intenses, plus qu'un phare de voiture. J'ai arrêté la moto, je me suis assis et je les ai observées. Elles était totalement silencieuses,  il y en avait des dizaines, pas seulement deux ou trois. Elles étaient groupées.  J'ai redémarré ma moto et je suis descendu mener le  bétail dans l'enclos. Pendant que je descendais vers le pâturage sur ma moto,  une de ces lumières est venue dans notre direction. J'étais consterné parce qu'elle a commencé à illuminer le pâturage aux sud et l'éclairait comme en plein jour. Elle éclairait  30 ou 40 acres ! Ces choses venaient vers nous - elles étaient à environ deux miles de distance. Puis soudain, elles se sont divisées en trois, ont décrit plusieurs fois les mêmes manoeuvres.

ELLES SEMBLAIENT CHERCHER QUELQUE CHOSE?
Oui, c'est comme si elles avaient cherché quelque chose.

QUELLES ONT ETE LES REACTION DE MYRA, TESSA ET EVAN?
Ils ont tout d'abord été effrayés, puis curieux. Ils voulaient les regarder."


Source : http://www.earthfiles.com/news/news.cfm?ID=1197&category=Real+X-Files" />

_________________
 

*Maya*

Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 48
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alien-encounters.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines

Message par *Maya* le Lun 17 Aoû - 20:23

Part 2: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines© 2007 by Linda Moulton Howe

"les créatures avaient des griffes sur leurs mains. Je pense qu'elles accrochaient la truie et la tiraient... Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai sauté dans l'enclos et j'ai tiré sur l'une d'entre elles." Evan Briese

Le 26 Janvier 2007 Tappen, Dakota du Nord
Le lundi 11 septembre 2006, vers 1h20 du matin. - selon l'horloge de la cuisine - Evan Briese s'est réveillé pour aller à la salle de bains et ensuite boire un verre d'eau à l'évier de cuisine.


La fenêtre au-dessus de l'évier donne vers le grand enclos devant la grange.


Juste derrière les arbres se trouve le grand enclos aux porcs et la longue grange grise. Le petit enclos à porc se trouve à l'extrémité de la grange entourée par des murs de taule et marqué par le cercle rose.
© 2006 d'images par Richard Moss et chasseur de Lorna.


La lune brillait et les lumières de la cour étaient allumées. Evan explique que parmi les ombres, il a pu voir "un couple de quelque chose" se déplacer dans l'enclos. Sa première pensée a été que des coyotes ou des cerfs étaient venus se nourrir à l'enclos des porcs, près de la grange. Alors Evan s'est habillé, est allé au hangar chercher un pistolet et s'est dirigé vers l'enclos.


La barrière orange de l'enclos des porcs. C'est à cet endroit qu'Evan a tiré sur l'une des créatures.

Le 11 september 2006, à 1h20 du matin
Mort et disparition d'une truie.
Evan Briese, 16 ans, Tappen, North Dakota: "J'ai saisi mon arme et je me suis dirigé vers la grange.Je pouvais entendre que les porcs était affolés et l'un d'entre eux, je ne sais pas lequel, étaient plus énervé que les autres. Puis d'un coup, il y a eu un silence de mort. Un silence complet. Plus rien. J'ai marché jusqu'à la barrière de l'enclos et j'ai vu ce couple de choses qui avaient mon porc.

QU'EST CE QUI T'A INCITÉ À PRENDRE L'ARME ?
J'allais sortir et j'avais peur de ce que j'allais voir

QU'AS TU VU EXACTEMENT DE CE QUI SE PASSAIT AVEC LE PORC ?
Ils s'étaient emparés de lui

QUE FAISAIENT CES CREATURES ET A QUOI RESSEMBLAIENT ELLES ?
Elle étaient assez grandes. Je ne pouvais les voir distinctement parce qu'il faisait sombre et que pas mal d'ombre était sur elles. Elles paraissaient maigres. Elles avaient de grandes mains. Je n'ai pas pu voir à quoi ressemblaient leurs pieds.


Premier dessin dréalisé par Evan après le 16 septembre 2006, lors d'une séance d'hypnose régressive (voir part 3)


Dessin d'Evan (décembre 2006), se représentant devant la barrière orange et surprenant ces créatures non humaines transportant la truie morte de la famille Briese.
Drawing © 2006 by Evan Briese.


AVAIS TU UNE LAMPE DE POCHE ?
Non, mais il y a de la lumière dans notre cour, elle éclaire bien à l'extérieur et suffisament à l'intérieur de l'enclos. J'ai l'habitude de nourrir les porcs à cette lumière, dès la nuit tombée. De plus la lune était présente cette nuit.

A QUOI RESSEMBLAIENT LES MAINS DE CES CREATURES?
Longues, comme avec des griffes

A QUOI LES GRIFFES RESSEMBLAIENT ELLES ?
A des crochets

DES CROCHETS INCURVÉS OU DES LONGUES LAMES ?
Un peu des deux. Comme si ces crochets étaient combinés avec des lames. Vous savez, elle étaient en train de découper ou de déchirer.


Dessin d'Evan représentant les mains griffues des créatures.
© 2006 by Evan Briese.


TE SOUVIENS TU DE QUELQUE CHOSE DE SPÉCIFIQUE QUE LES ENTITÉS FAISAIENT AVEC TON PORC ?
Je pense qu'il était mort à ce moment. Je n'ai pas vu quand elles l'ont tué. J'ai juste vu quand elles étaient autour de lui

CES CREATURES ETAIENT AUTOUR DE LUI AVEC DE L'ÉQUIPEMENT ? ELLES LE TRAINAIENT ?
Les créatures utilisaient les griffes de leurs mains. Je pense qu'elles étaient accrochées à la truie et la trainaient. Lorsque je me suis retrouvé devant la barrière de l'enclos, je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai sauté dans l'enclos et j'ai tiré sur l'une d'entre elles. Elle a sauté de côté et a fait ce drôle bruit , juste un cri strident étrange.



Evan Briese montrant l'endroit, à l'intérieur de l'enclos aux porcs, où il a tiré sur la créature la plus proche. Les trois pieux en bois plantés dans la terre représentent l'endroit où les créatures, trainant la truie morte, se trouvaient. Une des quatre entités était juste devant Evan à environ sept pieds. La plaque de taule manquante a été découverte après la rencontre et Evan a pensé que les entités en étaient responsables.
Image © Richard Moss and Lorna Hunter.

PEUX TU DECRIRE LE CRI STRIDENT QUE LA CREATURE A LANCÉ ?
Il était assez aigu, mais pas extrêmement aigu. Un mélange entre un cri élevé et bas - juste un bruit étrange.

S'AGISSAIT IL D'UN CRI PERÇANT ? OU AUTRE CHOSE ?
Comme un cri, mais un cri aigu. Pas comme nous les humains quand nous avons mal. Il était étrange.

QUE S'EST IL PRODUIT AVANT QUE TU NE TIRES ? VOUS ÊTES VOUS REGARDÉS ? QUE S'EST IL PRODUIT ?
Elles m'ont regardé après que j'aie tiré .

A QUELLE DISTANCE TE TROUVAIS TU D'ELLES ?
Dix à quinze pieds au plus

TE TOURNAIENT ELLES LE DOS ?
L'une d'entre elle était baissée sur le porc, une autres qui semblait venir l'aider avait son épaule vers moi. Celle qui était baissée me tournait le dos.

SUR LAQUELLE AS TU TIRE ?
J'ai tiré sur celle qui se tenait le plus près de la barrière et qui était debout, de côté. Quand je suis entré dans l'enclos, elle semblaient effrayée, j'ai tiré sur son côté droit.. Je sais que je l'ai touchée parce qu'elle a fait ce bruit.

QUE S'EST PRODUIT IL APRES QUE TU AIES TIRE ? QU'A-T-ELLE FAIT ?
Elle s'est mise à sautiller à cloche-pied apparement, à cause de la douleur.

L'AUTRE ENTITE QUI SE TROUVAIT PRES DU PORC ET LES AUTRES ONT-ELLES ESSAYÉ DE FAIRE QUELQUE CHOSE ?
Non, elles me regardaient, elle étaient assez proche de moi.

DONC; IL Y AVAIT AU MOINS QUATRE ENTITES QUE TU POUVAIS VOIR DEVANT TOI ?
Je le pense. Je ne me rappelle que de morceaux. Je ne peux même pas me rappeler entièrement de tout. .

ÉTAIENT-ELLES TOUTES DE LA MÊME TAILLE ?
D'après ce que je me souviens, il ne me semble pas.

QUE TE RAPPELES-TU AU SUJET DE LEUR TAILLE ?
L'un d'entre elles semblait plus grande.

AS TU EU L'IMPRESSION QUE CES ENTITES PORTAIENT DES VÊTEMENTS?
Je peux vaguement me rappeler qu'elles étaient brillantes .

BRILLANTES. CELLE TRAÎNANT LE PORC ? OU TOUTES LES DEUX ?
Je me souviens vaguement de celles devant moi, je ne me souviens pas d'autre chose.

MAIS LA SURFACE SEMBLAIT BRILLER?
Oui, une sorte de brillance.

LA QUESTION EST DONC : PORTAIENT-ELLES UN GENRE D'ARMURE QUI ÉTAIT BRILLANTE OU ETAIENT ELLES BRILLANTES DE NATURE?
Elles portaient plutôt quelque chose


EST CE QUE LE NOMBRE DE CINQ ( ENTITÉS) DE LA SEANCE D'HYPNOSE CORRESPOND A CE QUE TU AS VU ET A LA CINQUIEME CREATURE QUI ETAIT DERRIERE TOI (voir la partie 3) ?
Je le pense, oui.

TE SOUVIENS TU DE LA TEMPÉRATURE, DE L'ODEUR, OU AUTRE CHOSE DE PARTICULIER AUTOUR DE TOI ?
La température était chaude, je peux m'en souvenir

AS TU RESSENTIT UNE PRESSION SUR TOI PAR LA CREATURE QUI ETAIT DERRIERE TOI ?
Au-dessus de mon épaule et devant.

COMME SI QUELQU'UN A MIS SON BRAS AUTOUR DE TON TORSE ?
Oui.

QUAND TU PENSES À CELA MAINTENANT, TE RAPPELLES TU AVOIR PENSE QUELQUE CHOSE A CE MOMENT LA?
Non, je ne me rappelle pas.

AS TU RESSENTIT QUELQUE CHOSE AU NIVEAU DE TON CORPS AVANT DE PERDRE CONNAISSANCE ?
Je ne me rappelle pas avoir ressentit quelque chose.

QUEL EST TON PROCHAIN SOUVENIR ?
J'ai courru jusqu'à la maison de ma soeur et de son fiancé. J'avais mal à la tête.

UN LEGER MAL DE TÊTE OU UN GROS MAL DE TÊTE ?
D'après ce que je me souviens, de gros maux de tête.

JE CROIS QUE TU AS DECRIT CELA COMME SI TON CERVEAU SEMBLAIT PLUS GROS QUE TON CRÂNE ?
oui, c'est cela, il semblait deux fois trop gros pour mon crâne.


Griffures


Evan Briese avec son chien, Rougher Boy, et le T-shirt Adidas qu'il portait le 11 septembre 2006. Quand il a repris conscience, son t-shirt était déchiré à cinq endroits.
Image © 2006 by Richard Moss and Lorna Hunter.


QUE S'EST IL PASSE AVEC TON T SHIRT ?Je pense qu'ils m'ont saisi par mon t-shirt

CE SERAIT L'ENTITÉ QUI T'A SAISI PAR DERRIÈRE ?
Je pense, ouais.

À QUOI LE T-SHIRT RESSEMBLE-T-IL ?
C'était un Adidas noir .

A QUOI RESSEMBLE-T-IL À AUJOURD'HUI ?
Quelque chose a saisi mon t-shirt et m'a jeté au sol

COMBIEN DE DECHIRURES ? QUE S'EST IL PASSE ?
Il y a cinq déchirures sur le t-shirt, comme des doigts. Elles étaient placées comme une grande main. Le pouce plus au dessus et le reste des doigts étaient vers le bas.


Le T-shirt Adidas qu'Evan portait le 11 septembre 2006.
Image © 2006
by Richard Moss and Lorna Hunter.



AINSI, UNE DE CES MAINS AURAIT DÉCHIRÉ RÉELLEMENT L'AVANT DE TONT-SHIRT ?
Ouais. Puisqu'elles avaient ces griffes sur leurs doigts.

AVAIS TU DES ÉRAFFLURES SUR TON TORSE ?
En fait, j'ai eu juste une petite éraflure. Juste très petite, ce qui m'a étonné parce que je m'attendais à enm avoir plus


Eraflures sur le torse d'Evan
Images © 2006 by Richard Moss and Lorna Hunter.


COMMENT LES GRIFFES DE LA CRÉATURE ONT-ELLES PU CAUSER DE TELLES DECHIRURES SUR TON T SHIRT ET NE T'ONT PAS BLESSE ? J'ai juste eu ces deux petites éraflures.

EST-CE QU'ELLES SONT ENCORE VISIBLES ?
Elles sont en train de guérir

DONC, TU T'ES PROBABLEMENT EFFONDRE SUR LE SOL ET ELLES ETAIENT À TA GAUCHE.
Oui. Ils n'ont pas vraiment voulu de moi ou quelque chose de ce genre. Elles m'ont laissé là.

LORSQUE TU AS REPRIS CONSCIENCE, LA PREMIERE CHOSE A LAQUELLE TU AS PENSE A ETE DE CHERCHER LA TRUIE ET CES CREATURES ?
La première chose que j'ai pensé a été de de sortir de là.

SAVAIS TU SI LE PORC AVAIT DISPARU ?
Je ne l'ai pas su tout de suite, non. Pas jusqu'à ce que je me sois levé et que j'aie regardé.

DONC TU AS VU CES CREATURES, TU AS TIRÉ, IL Y A EU LE CRI, LES BRAS AUTOUR DE TOI, TU AS PERDU CONSCIENCE, TU T'ES REVEILLE, TU ES REPARTI CHEZ TA SOEUR POUR ENSUITE REVENIR A L'ENCLOS AVEC TA FAMILLE ?
Oui

C'EST LA QUE VOUS VOUS ETES APERCUS DE LA DISPARITION DE LA TRUIE ?
oui

ET ELLE N'EST JAMAIS REVENUE ?
non

Le Shérif de Kidder County enquête
QUE S'EST IL PASSE APRES CES EVENEMENTS ?
On a appelé mon père qui est venu, puis le shérif qui est arrivé vers 3h3o du matin. Il a inspecté les lieux puis nous a dit qu'il repasserait dans la matinée.

A T IL CHERCHE DES TRACES D'EFFRACTION OU DE DETERIORATION ?
Il ne voulait pas aller jusqu'aux arbres derrière la clôture pour inspecter l'endroit.

LE SHERIF ETAIT UN PEU BOULEVERSE NON ?
Oui, il avait un peu peur.

Panneaux de taules déteriorés
QUANT A L'ENCLOS; TON PERE A RAPPORTE QUE QUELQUES PANNEAUX DE TAULE AVAIENT DISPARU ?
Oui, ils étaient renversés.




Panneaux de taules entourant l'enclos arrachés
Images © 2006

by Richard Moss and Lorna Hunter.

AS TU UNE IDEE DE CE QUI S'EST PASSE ?
Je pense que c'était elles

LES CREATURES?
oui

MAIS TU NE LES AS PAS VUES FAIRE QUOI QUE CE SOIT DE CE GENRE DANS L'ENCLOS ?
Non.

DONC; CELA AURAIT PU SE PASSER AVANT OU APRES L'INCIDENT ?
Oui, c'est possible.

La truie morte était la plus docile
AS TU ENTENDU D'AUTRES BRUITS AVANT QUE TU NE TIRES AVEC TON ARME ?
Non

LA TRUIE ETAIT VRAIMENT MORTE ?
Oh oui. Si elle avait été encore vivante, elle ne se serait pas laissée faire comme ca.

QUEL AGE AVAIT ELLE ?
Je crois qu'elle avait deux ans

C'ETAIT LA TIENNE OU CELLE DE TA SOEUR?
Celle de ma petite soeur

Y AVAIT IL QUELQUE CHOSE DE PARTICULIER AU SUJET DE CETTE TRUIE POUR QUE LES ENTITES LA CHOISISSENT ? UNE RACE DIFFERENTE ? UNE DESCENDANCE DIFFERENTE? OU AUTRE CHOSE DE CE GENRE ?
Non, la seule chose différente à son sujet, comparée aux autres, elle était très docile, très docile. Elle ne faisait jamais d'ennuis. Il n'était pas trop difficile de l'attirer pour la tuer

QUAND TU REPENSES A TOUT CECI ET A CES CRÉATURES TRÈS ÉTRANGES ET MINCES QUI NE SONT PAS HUMAINES - QUE TE DEMANDES TU?
Je n'ai aucune explication.

SUPPOSES TU QU'ELLES POURRAIENT VENIR DE L'ESPACE ?
Je ne sais pas exactement d'où elles sont. Je sais qu'elless n'étaient certainement pas des personnes. Mais je ne sais pas d'où elles sont.

QUAND TU REPENSES A TOUT CELA, QU'EST CE QUI TE DERANGE LE PLUS ? À CE QUI VOUS DÉRANGE PLUS, QUELLE PARTIE VOUS DÉRANGE PLUS ? Qu'elles étaient ici. Et qu'ont-elles fait au porc? Et le fait je ne pouvais pas sauver la truie. Et que je ne pouvais attraper aucune d'entre elles.

JE PEUX COMPRENDRE CE SENTIMENT. ILS ÉTAIENT DES ANIMAUX DE COMPAGNIE POUR TOI ET TES SOEURS.
Ils étaient comme un chat ou un chien, fidèles et gentils. Je les nourrissais deux fois par jour et je les surveillais tout le temps. Les porcs ne sont pas stupides. Ils sont futés. Ils sont censés être plus futés que des chiens. Ouais, ils étaient justes comme des animaux de compagnie. Ils étaient mes meilleurs copains."

Le 24 octobre 2006
Après la mort et la disparition de la truie, le mouton d'un voisin est mutilé.


Six semaines plus tard, le 24 octobre 2006, un voisin vivant à environ 10 milles de la ferme des Briese a retrouvé un de ces moutons mutilé.
Il a rapporté que ce mâle et tous ses moutons étaient très bien la veille quand il a vérifié . Mais le matin suivant, le mâle des moutons était mort sans trace de lutte autour de lui ou sur son corps. Il n'y avait aucune trace de sang . Sa mort embarassait tellement le voisin qu'il a porté l'animal mort chez le vétérinaire pour une autopsie. Le vétérinaire n'a rien remarqué de spécifique au niveau du coeur, des poumons ou de l'estomac. Par contre, le vétérinaire a découvert qu'un testicule avait été enlevé. Une coupe précise avait été faite sur le fond du scrotum et un testicule avait été retiré et a été excisé chirurgicalement. Cause officielle de la mort : non expliquée.
Torrey Briese : "Qui sortirait et enlèverait un des testicules d'un mouton mort dans un pâturage? Cela n'a aucun sens. Et ce qui ferait cela?"


Le 5 décembre 2006
Un sanglier disparaît de l'enclos des Briese

Le 5 décembre 2006, le gros sanglier appartenant à la famille Briese a disparu de l'enclos. La famille l'a recherché longtemps mais il n'a jamais été retrouvé. Ils ont commencé par six animaux et maintenant tout ce qui leur reste est une truie adulte et trois jeunes porcs.

"SI NOUS AVIONS AFFAIRE A DES CREATURES EXTRATERRESTRES, COMME PLUSIEURS FONCTIONNAIRES DE LA LOI ME L'ONT DÉCLARÉ , QU'EN PENSEZ-VOUS ?
Torrey Briese : Je suppose d'elles qu'elles viennent de l'espace parce que je ne sais pas d'où elles viendraient autrement. Je ne panique pas à cette idée. Je suis chrétien, mais je n'ai jamais lu dans la bible que Dieu n'a pas fait d'autres mondes. La bible ne concerne que la création de ce monde. Ainsi, cela ne me tracasse pas. Est-ce que j'ai peur ? Non, je n'ai pas peur. Je suis un peu soucieux et inquiet, pourquoi tout cela? Pourquoi prennent-ils ces animaux ? Expérimentent-ils avec eux ? Les étudient-ils ? Vous pensez que s'ils font ceci depuis longtemps, ils auraient assez appris . Ou les utilisent-ils pour d'autres raisons ? Mais pour quoi? Comment une personne peut-elle spéculer ?

SI LE GOUVERNEMENT DES ETATS-UNIS DEPUIS AU AU MOINS 60 ANNÉES ET A CHOISI UNE POLITIQUE DE REFUS À SON SUJET, QUELLE SERAIT VOTRE RÉACTION ?
Ma réaction est que le gouvernement ne pense pas que les gens pourraient manipuler la vérité si elle éclatait. Depuis que cet incident ici a été dévoilé, un bon nombre de gens dans la région ont très peur. Beaucoup de gens ne peuvent vivre avec l'idée d'avoir à faire à quelque chose qu'ils ne peuvent comprendre et contrôler. Je pense que c'est ma philosophie. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement américain cacherait ce genre de chose. Ou nous cachent-ils cela car ils sont impuissants face à eux, ne peuvent ni les commander, ni les stopper?

POURTANT, CELA NE CHANGE RIEN AU FAIT QUE LES MUTILATIONS ET DISPARITIONS DE BETAIL SE DEROULENT DEPUIS DES DECENIES ET PARTOUT DANS LE MONDE.
Oui, c'est vrai. Je ne peux vraiment vous donner aucune réponse.

Source : http://www.earthfiles.com/news/news.cfm?ID=1198&category=Environment



_________________
 

*Maya*

Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 48
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alien-encounters.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines

Message par *Maya* le Lun 17 Aoû - 20:23

Part 3: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines
© 2007 by Linda Moulton Howe

Le 26 janvier 2007 Tappen, North Dakota
Cinq jours après la rencontre traumatisante avec ces entités non humaines qui traînaient la truie morte, Evan a accepté de se soumettre à une séance d'hypnose régressive afin de savoir s'il pouvait se souvenir de plus de détails.

La séance, qui a duré une heure et dix neuf minutes, s'est déroulée le 16 septembre 2006 chez les Briese, à Tappen et a été dirigée par Craig R. Lang, un hypnothérapeute diplomé du Brooklyn Center, Minnesota.
Outre la famille Briese, Richard Moss et Lorna Hunter du Minnesota MUFON (Mutual UFO Network) étaient également présents.
Après un long procédé de relaxation, Mr. Lang (H) a mené Evan (E) au 11 septembre 2006, après minuit, lorsqu'il s'est réveillé et que les événements ont suivi.

"E: Je vais à la salle de bain et j'ai soif.

H: Continuons. Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je sors de mon lit. Je me lève et je descends les escaliers et je vais jusqu'à l'évier. J'allonge le bras pour prendre un verre, j'en prends un et je regarde par la fenêtre. Je vois quelque chose, un couple de quelque chose, qui court dans l'enclos. Ils se déplacent vite.

H: J'aimerais faire une pause sur cet instant. Lorsque je vais toucher ton épaule, ce sera comme si j'appuyais sur la touche pause d'un magnétoscope. Tu regardes par la fenêtre. Continue s'il te plait, que se passe-t-il ensuite ?

E: Je vois un couple de choses dans l'enclos. Je me demande ce que cela peut être ? Peut-être des cerfs qui viennent encore voler la nourriture ? Je mets mes chaussures, je prends mon blouson, je le mets et je sors. J'ouvre la porte, je sors et je vais vers l'atelier. J'attrape mon arme, je vérifie si elle est chargée.

H: Comment te sens-tu en attrapant ton arme ?

E: C'est rien.

H: C'est juste quelque chose que tu as l'habitude de faire ?

E: Oui. Je l'ouvre pour regarder si elle est chargée. Elle ne l'est pas, alors j'attrape 4 ou 5 munitions, je les mets dans ma poche et je charge l'arme avec l'une d'elles. Je marche vers l'enclos. Je peux entendre un porc. Je me demande ce qui se passe.

H: OK, continue s'il te plait.

E: Je m'appuie contre les taules (qui entourent l'enclos) et je regarde ce qui se passe. Il y a au moins quatre choses dans l'enclos. Il y en a deux au fond... Non, il y en a trois au fond. Une des choses traine le porc, l'autre l'aide. Elles le trainent. Les deux autres l'empoignent.
Je saute par dessus la barrière de l'enclos maintenant.

H: Comment te sens-tu lorsque tu passes dans l'enclos?

E: Furieux.

H: OK, continue s'il te plait.

E: Je sors mon arme, je retire le cran de sécurité et je tire sur l'une d'elles, sur le côté. Je la blesse. Elle saute partout maintenant. Quelque chose arrive derrière moi, m'attrape et me fait tomber.

H: Tu tombes? OK, continue s'il te plait.. Comment te sens-tu?

E: Je tombe et je ne sens rien. Je tombe et il n'y a plus rien ici. Il y a un trou sur le mur de l'enclos, deux taules sont renversées. J'ouvre mon arme pour la recharger. Je pense que je vais aller chez Trista et Billy, leur maison est la plus proche. Je sors de l'enclos et je cours vers les arbres, voir si je trouve quelque chose. Il n'y a rien.
Je monte les marches et j'ouvre la porte de chez Trista. Billy est sur le canapé. Trista est assise sur une chaise et (nom) est assis sur le sol. Ils sont choqués. Trista demande "que se passe-t-il ?"

H: Choqués?

E: Parce que j'ai dit, "Ils l'ont prise ! Ils l'ont prise !" Elle (Trista) me demande qui l'a prise et j'ai dit "Ils l'ont prise !" Mon t-shirt est déchiré..

(32:15) - Deuxième retour sur le début des événements
H: Maintenant, faisons une pause et retournons au moment où tu es dans ton lit et encore endormi. Tu sens que tu sors du sommeil. Retournons au début et n'hésite pas à donner plus de détails sur ce qui te passe par la tête. Que se passe-t-il maintenant?

E: Je suis au lit. J'attrape les barreaux pour me tirer du lit. Je vais dans le couloir et je descends les escaliers, j'ouvre la porte et je vais jusqu'à l'évier. Je cherche un verre, j'en saisi un devant la fenêtre et un couple de choses court dans l'enclos. Je me demande ce que c'est. Peut-être des cerfs qui viennent encore voler ma nourriture? Je cherche mes chaussures. je mets mes chaussures. J'attrape mon blouson et je passe la porte. Je sors et je vais à l'atelier. J'ouvre la porte, j'entre et je prends mon arme, je l'ouvre pour vérifier si elle est chargée. Je prends quatre ou cinq munitions, j'en mets une dans le pitolet et je ressors. Je marche et j'entends les porc faire du bruit. Je cours, je cours.

H: Continue s'il te plait.

E: Je suis contre la paroi de taules. Je regarde et je vois quatre choses maigres, grandes et noires dans l'enclos. Deux d'entre elles trainent ma truie vers les deux autres. Elle est morte. Ils la travaillent. Je saute la barrière de l'enclos et je tire sur l'une d'elles. Elle est blessée et elle saute. Maintenant, quelque chose passe derrière moi et me fais tomber.

H: Faisons ici une pause. Quelque chose passe derrière toi et te fait tomber ? Que se passe-t-il quand tu es au sol ?

E: Je ne peux pas voir. Elle est arrivée par derrière. Je peux sentir ses bras autour de moi.

H: Imagine que tu puisses revoir tout cela au ralentit. Dis moi ce qui se passe, image pas image, comme si tu regardais un film au ralentit. Que se passe-t-il ensuite?

E: Je heurte le sol. Je ne me souviens pas après ca.

H: Tu peux t'autoriser toi-même à te souvenir si tu veux, comme si tu observais la scène avec une caméra. Dis moi ce qui se passe quand tu es au sol.

E: Je suis allongé sur le sol et je vois mon pistolet près de moi. Alors je le saisis , je le charge. j'en mets une nouvelle (munition) dedans.

H: Faisons une pause. Tu attrapes ton arme, ou plutôt tu la vois près de toi et tu la saisis. Je te demande de revenir un peu en arrière, juste avant cela, dis moi ce qui se passe.

E: Je suis allongé au sol et je regarde autour de moi s'il y a encore quelque chose. Il n'y a rien.

H: Comment te sens-tu à ce moment?

E: Effrayé.

H: Effrayé? Peux-tu m'en dire plus au sujet de cette peur ?

E: Je suis effrayé car elles sont venues à plusieurs (entités non humaines).

H: OK, relaxe toi un moment. Imagine que tu puisses reculer le film, dis moi ce qui se passe?

E: Elles me regardent. Et elles ont peur de moi

H: Où es-tu maintenant ?

E: Je suis debout devant elles et je les regarde. Elles me disent d'une certaine manière qu'elles ne veulent rien me faire.

(longue pause)

H: Fais reculer encore le film jusqu'à une autre image et dis-moi ce qui se passe.

E: L'une d'elles boite parce que je lui ai tiré dessus. Elle se tient le côté.

H: Que remarques-tu encore ?

E: Les autres sont debout et me regardent avoir peur. Elles me regardent fixement, elles ne sont pas ici pour se battre avec moi.

H: Quelle langue parlent-elles ?

E: Elles ne parlent pas, c'est comme un langage corporel. Elles ont l'air de s'incliner.

H: A quoi ressemblent leurs voix ?

E: Elles n'ont pas vraiment de voix. C'est juste comme si elles s'inclinent devant moi. Une sorte d'agenouillement

[ Note de l'éditeur : En référence à "S'incliner devant moi. Une sorte d'agenouillement." En juillet 84, j'ai enquêté sur un cas d'abduction qui s'était déroulé la semaine avant Thanksgiving 1980. Un mari et sa femme qui roulaient dans le nord de Denver, Colorado, ont été soudain enveloppés par une "lumière bleu ciel" dans leur voiture et ils ont eu un missing time d'environ une heure. Lors de séances de régressions, le sociologue, hypnotérapeute et ufologue Richard Sigismund les a questionnés, séparement, sur ce qui s'était passé à bord d'un vaisseau ayant la forme d'un oeuf à l'intérieur duquel se trouvait un grand être vêtu de bleu scintillant. Il y avait également une petit entité grise que ni l'homme, ni la femme n'ont aimé. La femme a également vu plusieurs entités plus petites, vêtues de rouge et encapuchonnées. Après avoir subit un examen vaginal et des seins, par des sortes de "tentacules métalliques" la femme, furieuse, s'est mise à injurier les entités.
Lors d'une discussion, après la séance d'hypnose, la femme a dit que la petite entité "percevait sa colère" et a dit :"nous ne voulions pas te blesser" ou quelque chose de ce genre. Elle a répondu "personne ne m'a demandé mon autorisation" et quelque chose au sujet "des moyens qui ne justifient pas nécessairement certains actes". La petite entité a répondu :"Peut-être". Ensuite, la grande et belle créature l'a emmenée dans une pièce où "tous ces être avaient la tête inclinée vers moi." Elle a pensé "Il essaie de me mettre à l'aise, mais je ne me laisse pas nécessairement berner ainsi".
Pour plus de détails au sujet de cette abduction du colorado, avec de nombreux croquis, voir mon livre An Alien Harvest© 1989 ]

H: Retournons à une autre image, encore plus tôt. Dis-moi ce qui se passe.

E: Elles prennent ma truie, je les vois la trainer.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je cours vers elles, je lève le cran de sécurité de mon arme et vise celle qui est le plus près de moi et qui traine ma truie avec l'autre. Je lui tire dessus, sur le côté.

H: Continue s'il te plait. Que se passe-t-il ensuite ?

E: Les trois autres ne sont pas blessées et s'inclinent devant moi .

H: Que se passe-t-il maintenant? au ralentit.

E: Quelque chose passe son bras autour de moi. Cela arrive de ma droite. Maintenant, elle m'attrape par le t-shirt. Elle le déchire et me fait trébucher. Elle m'attrape par le t-shirt et y fait des trous. Et les extrémités (des doigts) sont grandes et tranchantes.

H: Peux-tu voir les mains ?

E: Ouais.

H: A quoi ressemblent-elles?

E: Longs doigts .

H: Est-ce-qu'elles ont cinq doigts?

E: Ouais. Le pouce est plus long que les autres doigts.

H: Combien de doigts vois-tu ?

E: Cinq.

H: Ou y en a-t-il 6? Ou 4? Ou 3?

E: Cinq. On croirait qu'elles ont comme des griffes.

H: Je te propose de fixer cette image en toi et de m'en faire un dessin plus tard. Imagine que tu as un appareil photo en toi et que tu prends une photo, là, maintenant! Clic! Plus tard, quand tu ne seras plus en transe, je te demanderai de dessiner cette image. Tu crois que tu pourras ?

E: Oui.

H: Très bien, prends une photo de cette main. Clic! Clic! et tu pourras la dessiner plus tard.
Très bien. Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je tombe au sol. Je heurte le sol.

H: Que ressens-tu à ce moment ?

E: Rien.

H: Rien parce que tu tombes ?

E: Je heurte le sol.

H: Décris comment tu heurtes le sol ?

E: Je suis juste tombé sur une pierre ou quelque chose comme ca. Je heurte ma tête contre quelque chose de dur.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Maintenant je me relève et je saisis mon arme.

H:Faisons encore une pause. Imagine que tu as la possibilité de revenir en arrière, entre le moment où tu tombes et celui où tu te relèves. Laisse nous imaginer que tu sois capable de faire un retour dans le temps. Peut-être qu'il y a, mais peut-être aussi qu'il n'y a rien, quelque chose entre ces deux moments. S'il n'y a rien, c'est ok.

E: Rien.

H: Il n'y a rien? OK. Si tu pouvais te voir toi même, qu'est ce que tu verrais à ce moment là?

E: Je ne crois pas que je verrais quelque chose.

H: Imagine que tu puisses flotter au dessus de ton corps, que tu puisses le voir, juste après que tu sois tombé et que tu te sois cogné la tête, que verrais-tu ?

E: Je crois que je suis K.O, j'ai cogné ma tête sur quelque chose.

(46:00)
H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je me relève, je cherche mon arme et je me relève. Je l'ouvre, je la charge. Je la referme et remet le cran de sécurité. Maintenant, je pense aller jusqu'à la maison de Trista parce qu'elle est la plus près. Je cours au travers de l'enclos, puis en passant à côté des arbres et je ne vois rien. Mais je regarde toujours. J'arrive à la maison de trista, je monte les marches. J'ouvre la porte. Billy est assis dans le canapé et (nom) est assis par terre.

H: Faisons une courte pause. Peux-tu me dire qu'elle heure il est maintenant ? Peux-tu voir une pendule quelque part?

E: Non.

H: Y a-il une pendule quelque part?

E: Non.

H: Peux-tu me dire l'heure qu'il est au moment où tu entres dans la maison (de Trista)?

E: Deux heures du matin je pense.

H: Qu'est-ce qui te fait dire qu'il est 2h ?

E: C'est ce qu'il y a d'écrit sur le téléphone de Trista quand je le prends pour parler à Dad.

H: Donc, c'est vraiment précis. Alors tu décroches le téléphone de Trista ?

E: Elle me le donne. Je regarde dessus pour voir qui est en ligne, elle me dit que c'est Dad.

H: Tu prends le téléphone pour appeler ton père?

E: C'est Trista qui a appelé Dad.

(48:12) Troisième retour sur le début des événements
H: Retournons au début encore une fois. Décontracte toi, respire profondément. Fais une pause pour un moment en touchant ton pouce avec ton doigt et tu te retrouves lors de la fête à l'anniversaire de ton frère. Autorise toi à faire un petit break .. Touche ton pouce avec ton doigt et tu te retrouves à l'anniversaire de ton frère. Tu es heureux d'y être. Tu te sens mieux?

E: Oui.

H: OK, je te demande maintenant de retourner dans ta chambre, dans ton lit. Est-ce que tu dors?

E: Non, je suis réveillé. Je sors de mon lit. J'attrape les barreaux pour me tirer du lit.

H: Que ressens-tu à ce moment là?

E: Rien. Je veux juste aller à la salle de bain et boire quelque chose.

H: Y a-t-il une pendule quelque part dans la salle de bain ou dans ta chambre ?

E: Je n'ai pas regardé l'heure.

H: Il y a une pendule quelque part ?

E: Dans la cuisine.

H: Dans la cuisine - Tu peux la voir ?

E: Ouais, je peux la voir quand je descends les escaliers.

H: OK, quand tu regardes la pendule, tu peux me dire l'heure qu'il est?

E: Je ne l'ai pas regardée. Je l'ai regardée mais je ne peux pas vraiment dire l'heure qu'il est.

H: Je te demande de faire une pause pour un moment et de regarder la pendule. Dès que tu la vois, fais une pause, comme si tu prenais une photo et dis moi l'heure qu'elle indique.

E: 1h20 (11 septembre 2006)

H: OK, tu fais ca très bien. Passons à ce qui se déroule ensuite.

E: Je veux boire un verre d'eau. J'ai soif. Je cherche un verre. J'en saisi un. Je vois quelque chose dans l'enclos. Je pense que c'est un cerf parce qu'ils viennent souvent voler la nourriture des porcs. Je prends mes chaussures. Je mets mes chaussures. Je prends mon blouson , je l'enfile et je cours vers la porte. J'ouvre la porte, je cours vers l'atelier. J'ouvre la porte, je prends mon arme et vérifie si elle est chargée. Elle n'est pas chargée alors je prends quatre munitions et je charge l'arme avec l'une d'elles.

H:Tu prends quatre munitions et tu charges l'arme avec l'une d'elles ?

E: Oui, j'ai quatre munitions dans ma main.

H: Et tu charges l'arme avec une de ces munitions ?

E: Oui, une des quatre. Je mets les trois autres dans ma poche.

H: Portes-tu ton blouson à ce moment là?

E: Oui.

H: Il est ouvert ou fermé?

E: Il est ouvert.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je cours vers les porcs et je les entends, ils sont agités. J'arrête de courrir. Je me rapproche de l'enclos et je me plaque contre le mur en taule, juste au coin. Je vois quatre choses dans l'enclos. Deux d'entre elles sont occupées à trainer la truie et les deux autres sont debout, un peu plus en arrière et regardent.

H: Faisons une pause à ce moment là. Peux-tu voir la truie?

E: Ouais.

H: Que se passe-t-il avec la truie?

E: Morte.

H: Remarques-tu quelque chose de particulier sur elle ?

E: Elle est morte, c'est tout.

H: OK, continue s'il te plait.

E: Elles la trainent et la roulent vers les deux autres, ils la tirent par une patte. Et je tire sur celle (entité) qui est le plus près de moi. elle se tient sur le côté et commence à sauter et les autres semblent s'agenouiller devant moi.

(longue pause)

H: OK, continue s'il te plait.

E: Quelque chose m'attrape par derrière. Et elles me regardent. Quelque chose agrippe mon t-shirt. Sa main est vraiment grande et a des sortes de griffes. Elle m'agrippe par le t-shirt et me fait tomber.

H: Continue s'il te plait.

E: Je tombe sur le sol et je heurte quelque chose avec l'arrière de ma tête. Tout est noir. Je vais bientôt me relever.

H: Peux-tu me dire comment tu te sens quand tu te relèves ?

E: Stupéfait. Effrayé. J'ai peur.

H: Et ta tête?

E: Ca fait mal.

H: Tu peux décrire la douleur ?

E: Comme si mon cerveau était deux fois trop grand pour ma tête. Comme si mon cerveau enflait, ou quelque chose de ce genre.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je cherche mon arme pendant que je me lève. Je la trouve, je la prends et je la charge à nouveau.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Maintenant, je cours jusqu'à la maison de Trista et Billy parce qu'elle est la plus proche de moi.

H: Que se passe-t-il ensuite ?

E: Je regarde entre les arbres si je vois quelque chose. Je pointe mon arme vers les arbres. Je cours jusqu'à la maison, je monte les marches et j'ouvre la porte au moment où ils sont assis dans le canapé, sur une chaise et par terre.

H: Retournons encore une fois à l'enclos. Tu prends ton arme et tu la pointes sur la créature la plus proche de toi. Tu la vois clairement. Que ressens-tu en la regardant ?

E: De la haine

H: Peux-tu me dire pourquoi tu ressens cette haine ?

E: Elles volent notre truie.

H: Elles volent votre truie, c'est une bonne raison. Lorsque tu les regardes, avant de tirer, rappelle toi clairement de ce moment. Est-ce que c'est la première fois que tu les vois?

E: Oui.

H: Est-ce que c'est la première fois que tu vis ce genre d'expérience ?

E: Oui.

H: Tu te débrouilles très bien. Imagine que tu revives cette epérience comme si tu regardais un film, que ressens-tu vis à vis de ces créatures ?

E: Je les hais.

H: Tu ressens de la haine. Et quoi d'autre ?

E: J'ai peur qu'elles reviennent.

H: Imagine que tu puisses faire quelque chose qui t'aiderait à te sentir mieux et qui les empêcheraient peut-être de revenir. Peu importe ce que c'est, que ferais-tu ?

E: Je les tuerais.

H: Tu les tuerais. OK, revenons au moment présent, tu es assis dans ton canapé, dans ton salon. Souviens toi de cet événement, comment ressens-tu les choses maintenant? Tu es décontracté, calme, toujours en transe. Mais cette transe te ramène à ce moment particulier. Que ressens-tu au sujet de ce que tu as vécu?

E: Toujours de la haine.

H: Toujours de la haine. OK. Que ressens-tu d'autre?

E: Juste que je les déteste.

H: Tu en as vraiment ras le bol d'elles? Elles te volent ta truie, et te mettent K.O. Elles t'en font vraiment baver, n'est-ce pas ?

E: Ouais.

H: Tu es un peu le protecteur des porcs, n'est-ce pas? Que ressens-tu à propos de toutes ces choses maintenant, ici, assis dans ton salon? Penses-tu que tu comprends un peu mieux les choses ?

E: Ouais.

(01:01:17)
H: Je te demande maintenant de toucher ton pouce du doigt, de te retrouver au jour de l'anniversaire de ton frère et de te sentir bien à nouveau. Aimerais-tu retourner autre part ? Par exemple de revoir ce qui s'est passé en avril ( le 6 avril 2006) ?

E: Non.

H: OK. Nous en avons peut-être assez fait pour aujourd'hui. Désires-tu sortir de transe maintenant ?

E: Ouais.

H: OK, prépare toi à revenir, touche ton pouce du doigt. Tu te sens comme au jour de l'anniversaire de ton frère. Je te demande de revenir au jour présent. Quel âge as-tu ?

E: 16 ans.

H: Quelle dâte avons-nous? Le 16 septembre 2006 ?

E: Ouais.

H: Quel âge as-tu ?

E: 16 ans.

H: Et quelle dâte avons-nous?

E: Le 16 septembre 2006 .

H: OK, tu es dans ton salon, décontracté, tu te sens bien lorsque tu touches ton pouce du doigt, tu sais que des amis sont présents. Ton père n'est pas loin, il t'écoute. Tu te sens en sécurité parce qu'il est là.

E: Ouais.

(Mr. Lang fait sortir Evan de sa transe.)

H: Je peux te demander de dessiner?

Torrey: Es-tu OK maintenant, Evan?

E: Ouais.

(il dessine l'entité)

H: De quelle couleur sont les yeux?

E: Noirs.

H: Noir? OK.

E: Et sans vie.

H: Lorsque tu les as regardés, as-tu ressentit quelque chose?

E: Non.

H: Une emotion quelconque ?

E: Ils mettent en colère.

H: Toi ou eux ?

E: Moi. Je me souviens qu'elles avaient peur de moi. Elles essayaient de s'incliner ou de s'agenouiller devant moi.
Leur torse est long et mince aussi. Leurs jambes étaient assez marrantes. Elles semblaient être liées à leur torse, au niveau de l'abdomen. Leurs jambes étaient longues et fines. Je n'ai pas bien vu leurs pieds, je ne peux pas les dessiner.

H: Quelle taille avait celle-ci?

E: Environ 7 pieds.

H: Elles étaient plus petites que toi ?

E: Elles n'étaient pas aussi petites que je l'aurais pensé.

H: Quelle taille avaient-elles par rapport à toi?

E: Elles étaient plus petites que moi. Peut-être trois ou quatre pouces plus petites. Il y en avait cinq, une d'entre elles est arrivée derrière moi.

(confusion au sujet de certaines des entités qui semblaient léviter au dessus du sol )

H: A quelle distance étaient elles d'ici à cet endroit ?

E: Elles étaient à des hauteurs différentes.

H: Les entités étaient à des hauteurs différentes?

E: Elles étaient à des hauteurs différentes, comme des humains (certaines étaient plus grandes, d'autres plus petites). La plus grande était celle sur laquelle j'ai tiré.

H: Elle était plus grande... Quelle taille par rapport aux autres ?

E: La plus grande mesurait environ 6 pieds et 11 pouces (7 pieds).

H: Elle était plus grande ou elle lévitait?

E: C'est la plus grande que j'ai vu.

H: Quelle taille avaient les autres ?

E: Probablement 6’ 2” pour l'une d'entre elles et 6’ 3” pour l'autre. Les deux plus grandes traînaient le porc.

Torrey: Qu'ont-elles fait à la truie?

E: Je ne l'ai pas vu.

Torrey: Est-ce qu'elle se débattait?

E: Elle était morte. Quand je repense à cela, j'étais sous le choc, j'ai pensé qu'elles l'avaient tuée.

H: Peux-tu dessiner la main ?

E: Comme nos mains, vous voyez ce que je veux dire, mais elles étaient plus courbées ici. Le pouce était vraiment long et pointu. (Evan dit “C'est vraiment un mauvais dessin.”)
Les griffes semblaient être en métal. … Elles étaient recourbées, un peu comme des crochets..

H: Des griffes métalliques, un peu comme des crochets?

E: Ouais. Peu importe de quoi elles étaient faites, elles étaient faites pour accrocher quelque chose en tout cas, comme la truie. Ouais, comme des crochets ... elles étaient recourbées comme des serres. C'est comme si tu voulais attraper quelqu'un - par exemple, je veux attraper Richard, pour une seconde. C'est comme si tu voulais attraper quelqu'un. Tout ce qu'elles ont à faire c'est de crocher leurs doigts sur toi, comme ca. Avec de tels crochets aux mains, je pourrais te tirer."

Source : http://www.earthfiles.com/news/news.cfm?ID=1199&category=Real+X-Files

_________________
 

*Maya*

Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 48
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alien-encounters.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tappen, North Dakota: Rencontres avec des créatures non humaines

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum