Le poltergeist de la famille Dagg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le poltergeist de la famille Dagg

Message par Azimut le Lun 17 Aoû - 22:54



En 1889, une famille d'agriculteur, la famille Dagg habite une ferme modeste dans le petit village de Clarendon située à sept kilomètres du village de Shawville au Canada.

L'histoire de la famille Dagg a été l'une des histoires les plus troublantes sur les poltergeists de la fin du XIXe siècle en Ontario.

Mr et madame Dagg vivent paisiblement avec leurs deux enfants et leur fille adoptive.
Avec eux vit aussi leur aide de ferme.

Le 15 septembre 1889, le jeune fil de la famille Dagg trouve un billet de cinq dollars dans la maison qu'il apporte à son père, George Dagg. Mr Dagg reconnait le billet, c'est celui qu'il a confié la veille à sa femme pour qu'elle le dépose en sécurité dans le tiroir de leur commode.
Intrigué, Mr Dagg retourne va vérifier le contenue du tiroir de la commode ou lui et sa femme mettent leurs économies.
Il constate que le billet de cinq dollars a effectivement disparu et s'aperçoit qu'un billet de deux dollars est aussi manquant. Soupçonneux, Mr Dagg décide alors de fouiller la chambre du garçon qu'il emploi où il ne tarde pas de trouver le billet de deux dollars.
Le même jour sa femme, Susan Dagg trouve des excréments dans un placard.

Tous les soupçons se portent sur le garçon de ferme, le pauvre Dim.
L'adolescent nie tout en bloc et jure qu'il n'a rien avoir avec le vol d'argent et les immondices trouvés.

Mr Dagg n'en croit pas un mot et décide d'emmener Dim au magistrat de Clarendon.
Durant l'absence de son mari, Susan Dagg, trouve à nouveau des excréments qui n'étaient pas là un moment plus tôt.
Si le doute persiste pour les billets il est clair que le jeune aide de ferme n'est pas l'auteur des immondices que l'on retrouve dans la maison.
Dans les jours qui suivent des meubles se mettent à se déplacer tout seul.

Un peu plus tard une de leur petite fille est agressée dans sa chambre par une entité mystérieuse.
De sa chambre elle hurle qu'on lui tire les cheveux, Susan Dagg accoure à son chevet et constate que sa dresse de cheveux a presque été entièrement arrachée.
Les manifestions continuent alors de se concentrer sur leur petite fille, Dinah.
La nuit venue son lit fait des bons étranges, ses draps sont tirés par des mains invisibles.
La petite Dinah affirme être réveillé par des murmures et prétend avoir vu une entité a tête de vache.
Ces violentes manifestations ont été observés par des dizaines de témoins, des membres de leur communauté et des amis des Dagg.
Les médias de l'époque commencent alors à s'intéresser à cette étrange affaire.
En novembre, un artiste ontarien et correspondant pour le « recorder and times » de Brockville, Percy Woodcock, se rend à Shawville pour y rencontrer les Dagg.
Après le succès de son premier article sur cette affaire, Percy Woodcock va se retrouver à vivre chez les Dagg pour suivre de plus pré cette fabuleuse et énigmatique affaire.
Percy Woodcock est septique, mais un après-midi la petite Dinah l'entraîne dans une remise où elle prétend avoir entendus le fantôme.
« Etes-vous là monsieur ? » demande Dinah.

À la grande surprise de Percy Woodcock, une voix gutturale répond à la petite Dinah.
Le fantôme va se présenter à Percy Woodcock comme étant le diable et va faire volé le foin de la remise toute en promettant du divertissement pour le lendemain à la tomber du jour.

Le lendemain à la tomber du jour, la famille Dagg, quelques villageois et Percy Woodcock se réunissent au salon.
Comme promis le fantôme va faire son arriver.
La voix se moque joyeusement de son auditoire et affirme être l'esprit d'un homme désincarné vingt ans plus tôt.
L'affaire est si extraordinaire que Percy Woodcock rédige un document sur le vif des événements.

Toutes les personnes présentes l'authentifieront de leur signature.
Les événements survenus chez les Dagg s'est déroulé sur trois mois.
Après le 18 novembre 1889 le fantôme de la famille Dagg n'a plus jamais fait aucune apparition.
La famille Dagg n'a jamais tiré aucun bénéfice de cette histoire.

L'histoire de la famille Dagg reste à ce jour sans aucune explication rationnelle.



Source : http://www.mystere-tv.com/le-poltergeist-de-la-famille-dagg-v408.html

_________________
" C'était en quelque sorte comique de voir comment la grande puissance militaire des États-Unis fut mise à genoux par quelque chose dont ils n'avaient aucune idée de quoi il s'agissait, d'où cela provenait et où cela allait "
avatar
Azimut
Admin

Messages : 80
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 26
Localisation : Zeta Reticuli

Voir le profil de l'utilisateur http://afde.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum